Bang SS-385 - Histoire

Bang SS-385 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Coup SS-385

Claquer

(S 385 : dp. 1526 ; 1. 311'8" ; né. 27'3" ; dr. 16'10" ; s. 20.3
k.;cpl.66;a.15",1021"TT.;cl.Balao)

Bang (SS-385) a été lancé le 30 août 1943 par le chantier naval de Portsmouth; parrainé par Mme R. W. Neblett ; et mis en service le 4 décembre 1943, sous le commandement du lieutenant-commandant A. B. Gallaher.

Les opérations de guerre de Bang s'étendent du 29 mars 1944 à mai 1945, période au cours de laquelle elle a effectué six patrouilles de guerre. Il est officiellement crédité du naufrage de huit navires marchands japonais totalisant 20177 tonnes alors qu'il opérait dans les mers de Chine méridionale et des Philippines.

Bang est arrivé au chantier naval de Portsmouth le 22 juin 1945 et après des réparations effectuées à New London où il a été mis hors service en réserve le 12 février 1947.

Bang a été converti en un sous-marin de type Guppy et remis en service le 4 octobre 1952. Jusqu'en août 1953, il a mené une formation au large de la côte est et dans les Caraïbes. Du 24 août au 24 septembre 1953, il a opéré à l'est de l'Islande et au large de l'Écosse.

En janvier 1954, il a navigué vers la Méditerranée pour une croisière avec la sixième flotte qui s'est terminée le 11 mars 1964 à New London, Connecticut. Entre mars 1954 et décembre 1956, Bang a opéré à partir de New London sur divers exercices, a effectué deux croisières d'entraînement dans les Caraïbes, une croisière à Halifax, Nouvelle-Écosse, et un voyage à Québec, Canada.

Bang a reçu six étoiles de bataille pour ses patrouilles de la Seconde Guerre mondiale.


Bang SS-385 - Histoire

Musée sous-marin de St. Marys

102, rue St. Marys Ouest, St. Marys, GA 31558

Le plus grand musée du genre dans le sud

Passez la journée - Beaucoup à voir et beaucoup à apprendre !

L'insigne du sous-marinier

Dernière mise à jour : 14 mai 2021

Le musée sous-marin de St. Marys est situé dans la ville historique de St. Marys, en Géorgie. C'est le plus grand musée du genre dans le sud et le cinquième du pays avec près de 5 000 pieds carrés d'espace "rempli" avec des expositions et des expositions sur deux étages. Le musée est un endroit idéal pour en apprendre davantage sur le "service silencieux". Nous nous engageons à éduquer, préserver et partager la riche histoire et l'héritage de la force sous-marine et de tous les hommes et femmes qui ont servi et servent actuellement notre nation.

Plus de 99% de tous les rapports de patrouille de guerre de combat de sous-marins de la Seconde Guerre mondiale sont hébergés ici, et des fichiers sur presque tous les sous-marins que les États-Unis ont ou ont eu en service dans le cadre de la collection. C'est là que l'histoire prend vie avec une grande variété d'images, de peintures, de modèles, d'artefacts et de documents historiques rares, dont certains n'ont pas été mis à la disposition du grand public.

Pendant que vous visitez le musée et admirez la quantité volumineuse d'expositions, vous pouvez utiliser un véritable périscope de sous-marin de type 2 (illustré ci-dessous) pour voir le magnifique front de mer de St. Mary et au-delà.

S'il vous plaît visitez-nous et assurez-vous de visiter notre boutique de souvenirs pour des souvenirs de sous-marins, des chemises, des livres et d'autres souvenirs commémorant votre visite.

Pendant que vous parcourez ce site Web, vous voudrez lire les biographies de nombreuses personnes qui ont consacré leur temps et leurs efforts à la création du musée et lire l'histoire comment la collection personnelle d'un homme d'accessoires de sous-marins, de documentation et d'artefacts est arrivée à St. Marys.

NOUS SOMMES MAINTENANT OUVERTS POUR LES AFFAIRES!

ST. CÉRÉMONIE DE RÉOUVERTURE DU MUSÉE SOUS-MARIN MARYS

Le directeur municipal de St. Marys, Robby Horton. Conseil d'administration du musée, Kirk Goergen, contre-amiral John Spencer, COMSUBGRU 10 Kings Bay, Kings Bay, maire de St. Marys, John Morrissey, sénateur de l'État de Géorgie et président du conseil d'administration du musée fondateur Sheila McNeill, et vice-amiral Albert Konetzni, Jr., (retraité) , et le directeur général du musée, Keith Post.

Trappe (entrée) Périscope Salle de contrôle

(Cliquez sur le lien pour en savoir plus sur les alarmes de sous-marins de la marine américaine)

Heures d'ouverture

Du mardi au samedi. 10h00 à 17h00

Le musée et la boutique de cadeaux sont fermés les jours suivants : St. Marys Mardi Grass Festival (généralement un samedi du mois de février), Pâques, le 4 juillet, le premier samedi d'octobre (St. Marys Rock Shrimp Festival), Thanksgiving Jour, réveillon de Noël, jour de Noël, Saint-Sylvestre et jour de l'An jusqu'à la mi-janvier. (Nous effectuons une période d'arrêt, d'inventaire et de maintenance - environ 2-3 semaines. Veuillez appeler à l'avance pour connaître les dates réelles (912) 882-2782).

Enfants (6 à 12 ans) 3,00 $

Étudiants (13 au Collège) 4,00 $

Militaires en service actif/retraités/réservistes 4,00 $

Aînés (62 ans et plus) 4,00 $

Musée sous-marin de St. Marys

(Situé au bord de l'eau)

Ancien bateau Yeoman USS TUNNY (SSG-282) et USS BANG (SS-385)

Toutes les informations publiées sur ce site Web ont été coordonnées et approuvées par Keith Post, directeur exécutif, St. Marys Submarine Museum.


Bang (SS-385)


USS Bang tel que modifié après la guerre.

Désarmé le 12 février 1947.
Remis en service le 4 octobre 1952.
Désarmé le 1er octobre 1972 et transféré en Espagne sous le nom de Cosme Garcia (S-34).
Vendu par la marine espagnole en 1983 pour être démoli à la ferraille.

Commandes répertoriées pour l'USS Bang (385)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1T/Lt.Cdr. Antone Renkl Gallher, USN3 déc. 194324 février 1945
2T/Lt.Cdr. Olivier Walton Bagby, Jr., USN24 février 1945août 1945

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Les événements notables impliquant Bang comprennent :

L'histoire de l'USS Bang telle qu'elle est compilée sur cette page est extraite de ses rapports de patrouille.

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois en juin 2016.

24 janvier 1944
Après une période d'entraînement au large de Portsmouth, Maine, l'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN), est arrivé à New London, Connecticut.

26 janvier 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Newport Rhode Island en provenance de New London, Connecticut pour des essais de torpilles.

29 janvier 1944
Une fois ses essais de torpilles terminés, l'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est retourné à New London, Connecticut depuis Newport, Rhode Island.

8 février 1944
Avec ses essais et sa formation initiale terminés, l'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est parti de New London à destination de Pearl Harbor.

17 février 1944
USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Christobal, zone du canal de Panama.

21 février 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté le mouillage de l'île Taboga, zone du canal de Panama pour Pearl Harbour.

7 mars 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Pearl Harbour. Là, elle a suivi une formation finale.

24 mars 1944
Au cours des 24 et 25 mars 1944, l'USS Seadragon (Cdr. RL Rutter, USN), a effectué des exercices au large de Pearl Harbor avec l'USS Mitchell (Lt.Cdr. MS Erdahl, USNR), l'USS Florikan (Cdr. GA Sharp, USN), l'USS Allen (Lt.Cdr. HH Nielsen, USN), USS Salmon (Cdr. HK Nauman, USN) et USS Bang (Cdr. AR Gallaher, USN). Ces exercices comprenaient des exercices de nuit.

29 mars 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Pearl Harbor pour sa 1ère patrouille de guerre. Elle a reçu l'ordre de patrouiller dans le détroit de Luzon avec l'USS Tinosa et l'USS Parche.

Pour les positions quotidiennes et d'attaque de l'USS Bang pendant cette patrouille, voir la carte ci-dessous. Comme aucun journal de pont n'est disponible (pour le moment), les positions ont été tirées du rapport de patrouille. Malheureusement, le rapport de patrouille ne donne pas les positions quotidiennes à midi.

2 avril 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Midway.

3 avril 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Midway pour sa zone de patrouille.

16 avril 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé dans sa zone de patrouille.

29 avril 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a torpillé et coulé le cargo de l'armée japonaise Takegawa Maru (1930 GRT, construit 1939) dans la mer de Chine méridionale à l'ouest du détroit de Luzon en position 19°26'N, 118°45'E.

Takegawa Maru faisait partie du convoi TAMA-17 qui, outre elle, était composé de Hakka Maru (1531 GRT, construit en 1937), Nissan Maru (. GRT, construit . ), pétrolier Nittatsu Maru (2859 TJB, construit en 1943), Pékin Maru (2289 TJB, construit 1937), Shiroganesan Maru (4739 TJB, construit en 1943), Tsushima Maru (6712 GRT, construit 1914), pétrolier San Luis Maru (7269 TJB, construit 1928), Pays de Galles Maru (6586 TJB, construit 1921), Yamahagi Maru (5295 TJB, construit en 1919) et Yashima Maru (. GRT, construit . ) escorté par des destroyers Harukaze et Asakaze, dragueur de mines W-17 et canonnière auxiliaire Chohakusan Maru (2120 tonneaux de jauge brute, construit en 1928). (Tous les liens sont des liens hors site).

(Toutes les heures sont dans la zone -10) 17 h 20 - En position 118°47'N, 19°44'E aperçoit de la fumée à l'horizon à 134°(V).

1750 heures - Après avoir déterminé que la cible ne pouvait pas être fermée immergée, refait surface. La fumée n'était visible qu'à travers le périscope en surface. Au cours de l'approche, il a été remarqué que jusqu'à douze colonnes de fumée distinctes et séparées ont été vues en même temps. Le TDC a montré que le convoi zigzaguait entre 180°(V) et 220°(V). La vitesse était de 11 nœuds. Décidé de faire une attaque nocturne au périscope dès que possible.

21 h 45 - A franchi 11 milles nautiques devant le convoi.

2215 heures - Plongé à la profondeur radar.

2230 heures - Est passé à 60 pieds.

2232 heures - Le convoi zigzaguait à 50° vers la gauche. Le cap du convoi était maintenant de 160°(V). L'axe du convoi semblait être de 0-180° en trois colonnes avec quatre ou cinq navires dans chaque colonne, à environ 1000 yards entre les colonnes et 1000-1500 yards entre les navires dans les colonnes. Une escorte patrouillait d'un côté à l'autre devant, escortant de près à la proue des principaux navires hors-bord, une escortant environ par le travers du troisième navire de la colonne arrière. C'était tout ce que l'on pouvait voir, mais il y avait probablement plus. Nous avons sélectionné nos cibles en tant que gros pétrolier, le deuxième navire de la colonne arrière et un cargo à l'arrière. Destiné à tirer trois torpilles sur chacun, puis à faire pivoter notre poupe et à amener nos tubes en appui sur la cible la plus probable.

2254 heures - Nous étions maintenant sur le cap 070°(V), fermant la piste en attendant l'arrivée du pétrolier. Alors qu'il balayait autour d'un destroyer de type flotte, il a été aperçu avec un angle relatif de 005°, un angle sur la proue de 90° à tribord, une portée de 1500 yards. Basculé à droite de 90° et à .

2256 heures - En position 19°26'N, le 118°45'E tire quatre torpilles sur ce destroyer, alors en parfaite adéquation avec le Maru de tête de la colonne tribord. Ensuite, nous avons changé de cible et tiré deux torpilles sur le pétrolier qui était à l'origine notre cible. Lorsque la quatrième torpille fut tirée, le destroyer s'éloigna en zigzaguant. Deux coups de torpille ont été obtenus sur le Maru au-delà du destroyer. On pensait qu'un troisième coup avait touché le pétrolier, mais cela n'a pas été observé.

2303 heures - Un destroyer avait été vu s'approchant et larguant des grenades sous-marines. Bang n'a pas pu tirer les tubes d'étambot sur ce destroyer et a finalement décidé d'aller à 400 pieds.

2305 heures - Deux grenades sous-marines ont explosé juste au-dessus de nos têtes alors que Bang passait à 300 pieds. Environ 20 autres grenades sous-marines ont été larguées au cours des 45 minutes suivantes, mais aucune n'était proche.

2310 heures - Son entendu un niveau de bruit élevé et des bruits de claquement en direction du groupe cible qui ressemblaient à un navire en train de couler.

Pour la suite des événements, voir 30 avril 1944.

30 avril 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a de nouveau attaqué le même convoi qu'hier et a torpillé et coulé le pétrolier marchand japonais Nittatsu Maru (2859 GRT, construit en 1943) dans la mer de Chine méridionale au large de la côte nord-ouest de Luzon, Philippines en position 19°11'N, 119°10'E.

Suite des événements du 29 avril 1944. (Toutes les heures sont dans la zone -10) 0020 heures - Le soulèvement n'a rien entendu pendant 30 minutes, a soigneusement rechargé trois tubes lance-torpilles à 450 pieds, puis a raboté jusqu'à la profondeur du périscope. Rien en vue. Arrivé à la profondeur radar, pas de contacts.

0138 heures - A fait surface et a commencé la poursuite.

0150 heures - Contact radar SJ portant 166°(V), portée 19000 yards. A commencé fin autour de l'est. La lune était basse à l'ouest.

02h10 - Deuxième contact radar, plus petit pépin, à 8000 yards derrière la première cible. Peu de temps après a aperçu un gros cargo portant 160°(V) et un destroyer portant 260°(V).

02h30 - Deux pips radar plus petits, un à 1500 yards en avant et un à 1500 yards en arrière du cargo. La portée du cargo était maintenant de 12 000 yards. La situation semblait maintenant être celle d'un gros cargo avec deux essorts rapprochés et une troisième escorte à environ 4 milles marins à l'arrière.

0246 heures - L'escorte bien en arrière s'est dirigée vers Bang. Lorsque la portée était de 7 500 mètres, il était reconnu comme un destroyer de type flotte. L'angle sur la proue était de 25° à bâbord, elle a alors commencé à faire des signaux, et un navire a répondu à sa hanche tribord. Cet autre navire ne pouvait pas être vu à l'exception de ses feux de signalisation, de plus aucun radar n'a été vu de ce navire. Juste après avoir signalé, le destroyer s'est dirigé vers cet autre navire. L'approche sur ce destroyer était maintenant abandonnée. Changement de cap pour continuer notre bout sur le cargo. Maintenant, l'escorte arrière du cargo se dirigea vers la zone où se trouvait le destroyer. Peu de temps après, ce contact s'est avéré être un autre destroyer de type flotte. Maintenant a commencé une approche sur ce destroyer. La portée n'a pas pu être fermée à moins de 4500 yards, nous avons donc repris notre approche sur le cargo. Bang, cependant, s'était maintenant retrouvé presque à l'arrière du cargo et a donc décidé de remonter par l'arrière. Comme ce cargo était si lourdement escorté, il a décidé qu'il devait être très précieux. Décidé de tirer les six torpilles d'arc sur elle.

0353 heures - En position 19°22'N, 119°00'E a tiré six torpilles sur le cargo. La portée était de 2300 mètres. La cible a malheureusement zigzagué peu de temps après le tir et toutes les torpilles ont raté.

0356 heures - A tiré quatre torpilles de poupe. En raison d'une erreur dans l'exercice, ils ont également tous raté la cible.

04h00 - Le rechargement a commencé et a commencé une fin autour. Décidé de venir de l'avant cette fois.

0506 heures - En position devant la cible à une distance de 7000 yards. Commencé notre rodage.

05h18 - En position 19°11'N, 119°10'E a tiré quatre torpilles d'étrave à 1800 yards. Deux coups ont été obtenus. La première explosion provoqua un énorme flash depuis le centre de la cible. Le deuxième coup a provoqué une ondulation de flammes sur toute la longueur de la cible. La cible a rapidement coulé au milieu d'un nuage de fumée dense.

05 h 19 - Tourné à gauche pour amener les tubes d'étambot en appui sur l'escorte, un autre destroyer de type flotte. Elle a évidemment pensé que l'attaquant était de l'autre côté de l'ex-cible parce qu'elle est sortie en courant et a largué quelques grenades sous-marines, puis elle est arrivée près de l'endroit où une partie de la poupe de l'ex-cible dépassait de l'eau et a chuté quatre de ce qui semblaient de petites lumières dans l'eau, il s'agissait très probablement de radeaux de sauvetage. Le destroyer ne pouvait pas être attaqué car il manœuvrait trop radicalement pour tirer des torpilles contre. La portée s'était ouverte jusqu'à 3800 yards lorsque le destroyer s'approcha à grande vitesse. Pendant ce temps, Bang avait pris de l'avance sur le flanc mais le destroyer a rapidement changé de cap et le champ de tir a commencé à s'ouvrir à nouveau.

05h35 - Mettre le cap à 160°(V) pour rechercher le convoi.

Pendant la journée, Bang a observé et signalé le convoi afin que l'USS Tinosa et l'USS Parch puissent attaquer.

Dans la soirée, Bang a été détecté et attaqué par deux destroyers ennemis.

21 h 10 - En position 119°36'N, 118°24'E a obtenu le contact radar SJ au cap 081°(V). Portée 12100 mètres. Approche commencée.

2112 heures - Apercu de deux destroyers arrivant rapidement avec un angle de 0° sur la proue.

21h14 - Le destroyer de tête a tiré deux coups de son canon avant. Submergé. La portée du destroyer de tête était de 7 800 mètres.

2117 heures - Alors que Bang a dépassé les 100 pieds, deux grenades sous-marines ont explosé. Est allé à 400 pieds. 20 autres grenades sous-marines ont été larguées au cours des trois heures suivantes. Aucun n'était très proche.

4 mai 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a torpillé et coulé le cargo marchand japonais Kinrei Maru (5945 GRT, construit 1942, liaison hors site) en mer de Chine méridionale à l'ouest du détroit de Luzon en position 20°58'N, 117°59'E.

Kinrei Maru était dans le convoi (de minerai) TE-04 avec Yulin Maru (1874 GRT, construit 1914), Shoryu Maru (6498 TJB, construit 1919), Daiyoku Maru (5244 TJB, construit 1944), Toyohi Maru (6436 GRT, construit en 1944) et Daibu Maru (6441 TJB, construit en 1944). Ils étaient escortés par la frégate Kaibokan 1, le mouilleur de mines Maeshima et la canonnière auxiliaire Hua Shan Maru (2089 tonneaux de jauge brute, construit en 1926). Ils étaient en route de Yulin, Hainan vers le Japon. (Tous les liens sont des liens hors site).

(Tous les horaires correspondent à la zone -10) 3 mai 1944 1204 heures - Rapport de contact reçu de l'USS Tinosa. A fait surface et a commencé la poursuite.

1328 heures - Aéronefs aperçus. Submergé.

1357 heures - Tout est clair. Surface.

1425 heures - Aéronefs aperçus. Submergé.

1510 heures - Tout est clair. Surface.

1750 heures - En position 117°00'N, 19°50'E aperçoit un autre sous-marin. Portée 9 milles nautiques. Il doit s'agir de l'USS Tinosa ou de l'USS Parche.

1842 heures - En position 117°23'N, 20°13'E a aperçu quatre colonnes de fumée portant 065°(V).

1952 heures - Un navire a été vu en train de quitter le convoi et de se diriger vers le sud. Submergé lorsque le mât est apparu depuis le pont. Ce vaisseau ressemblait à un Maru mais il allait assez vite. Il s'agissait peut-être d'un navire Q essayant d'éloigner les sous-marins du convoi.

2028 heures - Le navire n'était plus en vue. A fait surface et a commencé à suivre le convoi comme ordonné par l'USS Parche.

22 h 30 - Apercevoir les mâts du convoi. USS Parche pour attaquer le flanc bâbord. A commencé une fin autour. Observé quatre escortes patrouillant de 5000 à 8000 yards à l'arrière du convoi.

4 mai 1944 01 h 15 - J'ai entendu trois explosions en direction du convoi.

01h25 - Changement de cap pour déboucher sur une escorte qui se trouvait à environ 8000 yards à bâbord du convoi. Fin reprise autour.

0205 heures - En position devant le convoi. Portée 13000 mètres. En attendant que le convoi ferme le stand.

02h10 - J'ai entendu plusieurs explosions. Cible peu après repérée comme arrêtée.J'ai commencé à inverser le cours. Peu de temps après, aperçu une autre cible à gauche de la première. Je suis allé devant elle, j'ai parcouru 9000 mètres et j'ai attendu qu'elle monte. Lorsque la portée était de 7 500 mètres, elle s'est arrêtée et s'est engagée dans un duel au canon avec un navire qui semblait être sur sa hanche tribord. Il semblait que ces navires se tiraient dessus, mais il y avait peut-être un troisième navire sur lequel ils tiraient. A ce moment, une autre cible a été vue sur la gauche. Cette cible a montré un pip beaucoup plus grand sur le radar même si la portée était plus grande. Je suis allé devant elle à une distance de 9 000 mètres et j'ai attendu qu'elle monte. Lorsque la portée s'est refermée à 5 500 mètres, la rafale de pluie qui abritait Bang s'est éloignée, laissant le sous-marin voilé contre un horizon clair éclairé par la lune. Sorti et se dirigea vers la protection d'une autre bourrasque juste à l'est de la cible. Juste au moment où Bang se mettait en position d'attaquer, deux destroyers ont été aperçus venant du nord se dirigeant vers la cible. Une deuxième cible est maintenant trouvée à environ 3000 yards sur le quart tribord de la première. Les destroyers prirent position entre les deux Maru.

0332 heures - En position 20°58'N, 117°59'E a tiré quatre torpilles sur le Maru et le destroyer les plus proches. Les quatre navires étaient alignés avec le Maru le plus proche à 3 400 mètres, le destroyer le plus proche à 4 200 mètres, l'autre destroyer à 5 500 mètres et enfin l'autre Maru à 6 200 mètres. On pense que trois coups ont été obtenus, deux sur le Maru le plus proche et un sur le destroyer le plus proche. Les deux cibles ont coulé. Après avoir tiré, Bang a changé de cap vers la gauche et a couru à vitesse de flanc vers la protection d'une rafale de pluie sur le quartier bâbord du groupe cible.

0356 heures - Rapporté les résultats de l'attaque et la dépense de torpilles à USS Parche et reçu des instructions pour retourner à la base.

14 mai 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a terminé sa 1ère patrouille de guerre à Midway.

Du 15 mai 1944 au 30 mai 1944, il est réaménagé par l'USS Proteus et la Submarine Division 202 Relief Crew.

Du 31 mai 1944 au 3 juin 1944, Bang subit trois jours et deux nuits d'entraînement.

6 juin 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Midway pour sa 2e patrouille de guerre. Elle a reçu l'ordre de patrouiller à l'ouest des îles Mariannes. Plus tard, on lui a ordonné de patrouiller à l'ouest de Luzon, aux Philippines.

Pour les positions quotidiennes et d'attaque de l'USS Bang pendant cette patrouille, voir la carte ci-dessous. Comme aucun journal de pont n'est disponible (pour le moment), les positions ont été tirées du rapport de patrouille. Malheureusement, le rapport de patrouille ne donne pas les positions quotidiennes à midi.

15 juin 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a attaqué mais a raté un pétrolier non identifié au sud-est d'Iwo Jima en position 23°15'N, 143°15'E.

(Toutes les heures sont dans la zone -10) 05h08 - Juste au moment où l'aube se levait, établi un contact simultané pont et radar SJ sur un pétrolier isolé, portée 10000 yards, angle sur la proue 60° tribord. Est venu à droite pour mettre la cible vers l'arrière et ouvrir, et a commencé à suivre tout en gagnant une position devant. Garder les cibles en vue à travers un périscope élevé.

0829 heures - Immergé avec cible portant 187°(V), angle sur la proue 3° bâbord, portée 20000 yards. La cible a été suivie à 11 nœuds, zigzaguant de 30° à droite et à gauche de la trajectoire de base à 10° (V) sur des étapes de trente minutes. Elle n'était pas escortée par des avions ou des navires de surface.

08 h 55 - Cible sur la jambe droite, angle sur la proue bâbord de 30°. Portée 7500 mètres. Cap 040°(V).

0903 heures - Cible obscurcie par de fortes pluies. Il y avait de nombreuses rafales de pluie tout autour de l'horizon, qui se sont rapidement rapprochées jusqu'à ce que la visibilité périscopique soit pratiquement nulle. Raboté jusqu'à la profondeur radar, mais il n'y avait pas de pip.

09 h 19 - A fait surface sous une forte averse de pluie. Ouvert pour prendre position en avant pour une autre approche lorsque la cible pourrait être localisée. Sorti de la tempête de pluie vers 9 h 40.

0945 heures - Apercu de la cible sortant de la pluie, angle sur la proue bâbord de 30°. portée 14000 yards, sur une trajectoire de base 010°(V). Submergé. Est allé à 120 pieds et pendant 25 minutes a couru à pleine vitesse, 8 nœuds.

1018 heures - Arrivé à la profondeur du périscope et ralenti. Portée de la cible 9000 yards, angle sur la proue à 90° bâbord. Son cap à 080°, était plus à droite qu'elle avait barré toute la matinée. Très probablement, elle nous avait aperçus avant de plonger. J'ai attendu un moment, en espérant que la cible reculerait mais l'angle de l'arc a continué d'augmenter. Ouvert et à .

1140 heures - Fait surface et a commencé en bout de piste. Envoyé un rapport de contact.

1525 heures - Nouvelle mission de patrouille reçue de ComSubPac. Bang avait presque gagné une position en avant de la cible et il a été décidé de continuer pendant deux heures de plus, puis de s'approcher de la cible et nous serions toujours à l'heure dans la nouvelle position de patrouille.

1549 heures - Immergé à 150 pieds et pendant 45 minutes a couru à vitesse standard, 6 nœuds sur le cap 070° (V), pour fermer le cap de base, en espérant que la cible reviendrait bientôt en zigzag.

1639 heures - Arrivé à la profondeur du périscope et ralenti. Portée de la cible 6500 yards, angle sur la proue bâbord de 30°, cap 010°(T). Fermé pendant 10 minutes à pleine vitesse. Au regard suivant, la cible s'était éloignée à 45° (V). Avec une batterie presque à plat et plus de temps disponible, a décidé d'accepter une position défavorable et à .

1701 heures - En position 23°15'N, 143°15'E a tiré trois torpilles d'étrave à 3600 yards. Angle sur la proue 120° bâbord. La troisième torpille a frappé juste en avant de la pile avec une course de 2 minutes et 54 secondes. Après plus de 5 minutes, deux autres explosions ont été entendues, il s'agissait d'explosions de fin de course pour les autres torpilles. La cible a pris une gîte à bâbord de 15° et a commencé à se tasser par la poupe. Elle a également gréé ses canots de sauvetage. On pensait qu'il allait couler mais il a continué à 7 nœuds, en zigzaguant. Finalement, la cible s'est redressée à environ 7° de gîte à bâbord et à environ 5° par la poupe. Le pétrolier était sur lest.

17 h 30 - J'ai entendu une explosion étouffée en direction de la cible.

1735 heures - Fait surface et s'est dirigé vers notre nouvelle gare. La dernière fois qu'elle a été vue, la cible avait son arc levé à un angle de 8°. Il était difficile d'abandonner cet objectif mais il n'y avait plus de temps pour l'achever.

29 juin 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a torpillé et endommagé le pétrolier de la flotte japonaise Miri Maru (10564 GRT, construit en 1943) et le pétrolier marchand japonais Sarawak Maru (5135 GRT, construit en 1943) dans la mer de Chine méridionale à l'ouest de Luzon, Philippines en position 17°13'N, 118°24'E. Les deux pétroliers ont été touchés à l'avant mais ont tous deux réussi à atteindre Manille par leurs propres moyens.

Miri Maru et Sarawak Maru faisaient partie du convoi HI-67 qui faisait route de Moji à Singapour. Outre les deux pétroliers mentionnés ci-dessus, le convoi était composé de pétroliers Otorisan Maru (5280 TJB, construit en 1943), Shinei Maru (5135 tonneaux de jauge brute, construit en 1944) et Nichinan Maru n°2 (5227 GRT, construit en 1943), transports Manju Maru (7266 GRT, construit 1925), Nankai Maru (8416 GRT, construit 1933), Kinugasa Maru (8407 GRT, construit en 1936), Asaka Maru (7399 TJB, construit 1937), Asahisan Maru (4550 tonneaux de jauge brute, construit en 1935), Gokoku Maru (10438 GRT, construit 1942) et Hakozaki Maru (10413 GRT, construit 1922). Ce dernier navire a signalé avoir été manqué par une torpille. Le convoi était escorté par les destroyers Asagao et Kuretake, poseur de mines Shirataka, frégates Hirado, Kurahashi, Kaibokan 2, Kaibokan 5 et Kaibokan 13 et chasseur de sous-marin Ch-61. (Tous les liens sont des liens hors site).

(Toutes les heures sont dans la zone -9) 0557 heures - En position 18°47'N, 119°07'E a aperçu de la fumée portant 281°(V). Le radar SJ a trouvé 6 pips, portée de 24000 à 27000 yards sur ce relèvement. Approche commencée. Piles et mâts bientôt visibles avec un petit angle bâbord sur la proue.

0605 heures - Submergé alors que la portée était de 21 000 yards. Le groupe cible a fait un grand zig vers la droite - une approche submergée était impossible, donc s'est ouvert jusqu'à ce que la fumée soit à peine visible à .

0710 heures - A fait surface et a commencé à se terminer aux alentours. Envoyé un rapport de contact à USS Seahorse, et encore à 08h00 mais n'a reçu aucune réponse. Compte tenu de la couverture aérienne probable menée de bout en bout hors de portée de visibilité des sommets, avec de la fumée à peine visible. Convoi tracé zigzaguant à 40° à droite et à gauche de la trajectoire de base 205° (V), vitesse 14 nœuds.

1320 heures - Avion de type Mavis Sighted, portée 10 milles nautiques. Submergé. L'avion avait environ 8 milles d'avance sur le convoi. Attaque commencée.

1508 heures - En position 17°13'N, 118°24'E a tiré quatre torpilles sur le deuxième navire de la colonne ouest. La portée était de 1750 mètres.

A tiré deux torpilles sur le navire de tête de la colonne centrale. La portée était de 750 mètres.

1509 heures - A tiré quatre torpilles de poupe sur le navire de tête de la colonne est. La portée était de 1300 mètres.

Entendu cinq hots des tubes d'étrave tout en se préparant pour les coups de poupe. Après avoir tiré à l'arrière, j'ai balayé et j'ai vu un gros trou qui avait été soufflé à travers le pont dans le gros moteur à l'arrière du Maru (première cible). A vu la deuxième cible inscrite à 20° à bâbord, la ligne de pont bâbord sous l'eau et la moitié bâbord de la structure du pont emportée. J'ai fait le tour et j'ai vu le deuxième Maru de la colonne est tirer sur nous ce qui ressemblait à des traceurs de 20 mm, provoquant de nombreuses éclaboussures tout autour du périscope. Elle se balançait vers nous, angle sur la proue 15° tribord, portée 600 yards, donc commandé 450 pieds. Angle sur l'arc 0° au dernier regard sur ce Maru. Juste avant que le périscope ne passe sous la troisième cible, on a vu s'éloigner. Quelques secondes plus tard, trois coups de torpille ont été entendus parfaitement synchronisés pour les coups sur elle. Une grenade sous-marine a été larguée au-dessus de Bang lorsqu'elle a dépassé 200 pieds. Cette grenade sous-marine a très probablement été larguée par le Maru.

1515 heures - La charge en profondeur a commencé. Un total de 125 ont été comptés jusqu'à environ 1700 heures. Bang, quant à lui, était passé à 500 pieds.

1834 heures - Retour à la profondeur du périscope après avoir rechargé les tubes lance-torpilles. J'ai vu deux torpilleurs de classe Chidori (?) voguer autour de la scène de l'attaque à une distance de 14 000 mètres.

4 juillet 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a attaqué l'une des escortes du convoi TA-406. Trois torpilles ont été tirées mais toutes ont raté. Bang a été chargé de profondeur plusieurs fois au cours de la journée alors qu'il tentait d'attaquer le convoi.

(Toutes les heures correspondent à la zone -9) 3 juillet 1944 2250 heures - Reçu un rapport de contact de l'USS Seahorse, mis le cap sur l'interception.

4 juillet 1944 0106 heures - Entendu plusieurs explosions lointaines.

0300 heures - Entendu deux explosions lointaines.

0328 heures - Vue de fumée, approche commencée.

0410 heures - En position 19°22'N, 115°07'E a eu un contact radar et une observation de pont d'un cargo et de trois escortes. Une escorte à chaque proue du cargo. La troisième escorte patrouillait d'un côté à l'autre devant le cargo. La portée du cargo était de 15 000 yards. C'était une nuit lumineuse au clair de lune avec des nuages ​​épars et la visibilité était trop bonne pour une approche en surface mais pas assez bonne pour une approche submergée. J'ai décidé de nous diriger vers l'avant et j'ai effectué une approche en surface après le coucher de la lune, c'est-à-dire à 4 h 45. A commencé la fermeture à 0435 heures, les nuages ​​étaient maintenant lourds à l'ouest, cap cible 120°(V), cap de base 305°(V), vitesse 7 nœuds. Le TDC avait-il été installé sur le cargo, mais à l'intérieur de 5000 mètres, la proue était pointée exactement vers l'escorte patrouillant devant elle pour éviter d'être aperçue par elle. Cette escorte a été identifiée comme un destroyer de type plus ancien, peut-être de la classe Wakatake. Destiné à attendre jusqu'à ce qu'il passe du côté tribord de la cible, puis coupe à l'arrière de l'escorte à bâbord proche, puis tire sur une piste de 120° sur le cargo à une distance de 1500 à 2000 yards jusqu'au cargo. À une distance de 3 500 yards du destroyer, alors qu'il se trouvait à l'extrême sud de sa patrouille, au lieu de traverser la piste cible, il s'est stabilisé, donnant un angle de bâbord de 5° sur la proue. Je lui ai confié la configuration du TDC. La nuit était maintenant si sombre qu'elle ne pouvait pas être vue jusqu'à ce qu'elle soit à moins de 3000 mètres et Bang avait une meilleure protection de fond que la cible. Ce n'était pas notre intention de tirer sur ce destroyer, mais lorsque la portée était de 2500 yards, il a donné un angle de 0° sur la proue et il a accéléré si décidément qu'il n'y avait pas d'autre choix que de lui tirer des torpilles.

0506 heures - En position 19°32'N, 115°28'E a tiré trois « torpilles dans la gorge » à 1 300 mètres et a été submergée immédiatement après le tir. Juste avant de quitter le pont, on a vu la cible tourner vers la gauche mais il semblait peu probable qu'elle puisse éviter les torpilles mais aucune explosion n'a suivi.

0510 heures - En passant à 350 pieds, la première d'une vingtaine de grenades sous-marines a été larguée. Beaucoup étaient assez proches mais aucun dégât n'a été causé.

0745 heures - Retour à la profondeur du périscope. Rien en vue.

0800 heures - Entendu la charge en profondeur à distance.

08 h 05 - L'approche a fait surface et a commencé.

1013 heures - Contact rétabli, cap 024°(T). A commencé une fin hors de vue des sommets.

1229 heures - Arrivée de l'avion aperçu, distance 6 milles nautiques. Submergé. Approche continue à 200 pieds à vitesse standard.

1330 heures - Ping entendu et vis rapides. Est allé à 400 pieds.

1342 heures - Première d'une série d'environ 20 charges de profondeur. Certains d'entre eux étaient très proches avant que Bang n'atteigne 500 pieds, profondeur à laquelle l'ennemi ne pouvait plus avoir de contact avec elle. Approche continue sur cargo à cette profondeur avec deux escortes qui chargent la profondeur à l'arrière.

1445 heures - Entendu un cliquetis vers l'avant du travers tribord. C'était l'orientation sur laquelle la cible devait se trouver.

1525 heures - À la profondeur du périscope. Cargo voyant, angle à l'étrave 15° bâbord, portée 9000 yards. Un destroyer (considéré comme étant de classe Wakatake) patrouillait d'un côté à l'autre devant. Approche commencée. Au prochain coup d'oeil, la portée était de 7500 yards, l'angle sur la proue bâbord de 20°, avait l'air bien. Des vis rapides ont été signalées du roulement. Bang avait été chargée en profondeur et les sommets pouvaient être vus à travers le périscope. Quelques regards suivants sur la cible ont montré des angles sur la proue de 90° tribord, 150° bâbord et 90° bâbord.

1600 heures - J'ai vu deux avions au-dessus de la cible. La cible tournait à une distance de 7 000 mètres. Ce n'était qu'un petit cargo et c'était peut-être un navire « Q ». En jetant un dernier coup d'œil, un avion a été vu venir vers. Est allé en profondeur.

16 h 15 - J'ai entendu deux escortes sonner à petite échelle, une sur chaque proue rapprochée. Ils ont visiblement perdu le contact. Bang les a laissés à l'arrière et s'est dirigé vers la cible. Commencé à planifier pour un aperçu à 1650 heures, mais les escortes se sont rapprochées, cinglant à courte échelle et à .

1708 heures - A reçu une grenade sous-marine, très proche. Je suis revenu à 500 pieds. Les escortes sonnaient et écoutaient pendant les deux heures suivantes, mais elles n'ont pas repris contact. Décidé d'attendre au moins deux heures après le coucher du soleil avant de faire surface.

2240 heures - Surface, 90 milles marins au sud-est de Hong Kong. Rien en vue. Mettez le cap pour retourner dans notre zone de patrouille.

8 juillet 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a été détecté et bombardé par un avion emmy au sud-ouest de Formose en position 20°04'N, 118°59'E. Une bombe a été larguée mais elle n'a causé aucun dommage.

17 juillet 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté sa zone de patrouille pour Midway.

29 juillet 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a fait une courte escale à Midway avant de se diriger vers Pearl Harbor plus tard dans la même journée.

2 août 1944
L'USS Bang (Lt.Cdr. A.R. Gallaher, USN) a terminé sa 2e patrouille de guerre à Pearl Harbor. À Pearl Harbor, il a été réaménagé par la base sous-marine et un équipage de secours de la division sous-marine 42 du 3 au 19 août 1944.

20 août 1944
Du 20 au 24 août 1944, l'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a effectué un entraînement au large de Pearl Harbour.

23 août 1944
USS Bergall (Cdr. JM Hyde, USN) a effectué des exercices au large de Pearl Harbor avec l'USS Canfield (Lt.Cdr. PE Cherry, USNR), USS Allen (Lt. WJ Riley, Jr., USNR) et USS Bang (Cdr. AR Gallaher, USN).

27 août 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Pearl Harbor pour sa 3e patrouille de guerre. Elle a reçu l'ordre de patrouiller dans la mer de Chine orientale.

Pour les positions quotidiennes et d'attaque de l'USS Bang pendant cette patrouille, voir la carte ci-dessous. Comme aucun journal de pont n'est disponible (pour le moment), les positions ont été tirées du rapport de patrouille. Malheureusement, le rapport de patrouille ne donne pas les positions quotidiennes à midi.

31 août 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Midway pour faire le plein de carburant.

1 septembre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Midway pour sa zone de patrouille.

9 septembre 1944
En route vers sa zone de patrouille et en croisière à l'ouest des îles Bonin, l'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a torpillé et coulé le transport de troupes japonais. Tokiwasan Maru (1804 GRT, construit 1937) en position 28°53'N, 137°42'E, et le cargo marchand japonais Shoryu Maru (1916 GRT, construit 1941) en position 28°58'N, 137°45'E. Ils étaient tous les deux dans le convoi n° 3905 et étaient escortés par le « croiseur léger » japonais Yasojima (ancien chinois P'ing Hai), corvette Kaibokan 4 et chasseur de sous-marin auxiliaire Fumi Maru.

(Toutes les heures sont dans la zone -10) 1305 heures - En position 29°01'N, 137°37'E a aperçu de la fumée au 016°(V). Peu de temps après, aperçu des sommets des mâts à travers un périscope élevé sur le même relèvement. Mettez-les à l'arrière et commencez le suivi.

1325 heures - Immergé, car le relèvement est resté constant, nous ayant l'air d'être sur la trajectoire de la cible. A déraillé pour éviter la détection de l'avion. Suivi continu.

1350 heures - Surface. La cible avait été suivie en faisant deux zigs à sa gauche. Bang était trop loin de la piste de l'ennemi pour entrer submergé.

14h30 - Immergé. Cap cible 000°(V), cap de base 180°(T), zigzaguant sur des segments de 15 minutes entre cap 220°(V) et 140°(V). Approche commencée. Lorsque la portée était de 10 000 mètres, le contact a été identifié comme une escorte patrouillant devant un transport et un pétrolier.

1616 heures - En position 28°53'N, 137°42'E a tiré trois torpilles sur le transport de 1700 yards suivies de trois torpilles sur le pétrolier de 1900 yards. Deux coups ont été vus sur le transport et la cible s'est brisée en deux. Le graisseur a également été touché à deux reprises. La cible était complètement obscurcie par une épaisse fumée noire. Un troisième navire était maintenant vu, un transport, à environ 4000 yards à l'arrière du pétrolier. Un ping a également été signalé et Bang a été pris au sérieux. Bang était maintenant chassé et chargé de profondeur par deux escortes. Au total, 70 grenades sous-marines ont été larguées, la plupart très proches causant des dégâts.

2055 heures - Surface. Tout est clair.

19 sept. 1944
USS Bang (Cdr. A.R.Gallaher, USN) a torpillé et coulé le pétrolier japonais Tosei Maru n°2 (501 GRT, construit 1940) et torpillé et endommagé la corvette japonaise CD-30 (740 tonnes, liaison hors site) au large de la côte est de Formose en position 24°54'N, 122°23'E. Ils faisaient partie du convoi TAKA-909 qui était composé de Keiun Maru (1921 GRT, construit 1921), Daihaku Maru (6886 GRT, construit en 1944), le Tosei Maru No.2 mentionné ci-dessus et sept autres navires marchands non identifiés. Le convoi était escorté par un dragueur de mines W-15, la corvette CD-30 susmentionnée, les dragueurs de mines auxiliaires Takunan Maru n°3, Toshi Maru n°7 et Taihei Maru No.3 Go et patrouilleur auxiliaire Taian Maru.

(Toutes les heures correspondent à la zone -10) 0615 heures - En position 24°59'N, 122°21'E ont obtenu un contact radar SJ à une distance de 30000 yards. Suivi commencé. Route de base estimée 110°(V), vitesse 7 nœuds. Six pips étaient sur le radar. Ajusté notre position pour aller de l'avant sur la bonne voie.

0651 heures - Immergé à 350 pieds pour obtenir une indication bathythermographique. Retour à la profondeur du périscope et début de l'approche. A 8400 yards, sélectionne un grand pétrolier, le deuxième navire de la colonne sud comme cible principale. Pourrait maintenant compter 8 Maru et 5 escortes. Lorsque la portée était de 3000 yards avec l'angle du pétrolier sur la proue à 30° tribord, l'escorte la plus proche avait un angle tribord aigu sur la proue à une distance d'environ 2000 yards. Cette escorte sonnait et écoutait alternativement. Gréé pour une course silencieuse et tombé à 140 pieds pour entrer dans un gradient négatif qui s'est cassé à 120 pieds. Début du suivi par le son. L'escorte passa directement au-dessus de nous. A commencé à remonter jusqu'à la profondeur du périscope lorsqu'une autre escorte a été captée par le son sur le faisceau bâbord, avec un relèvement stable. L'installation sur le pétrolier a maintenant échoué et deux transports ont maintenant été sélectionnés comme cibles.

0915 heures - En position 24°56'N, 122°15'E a tiré quatre torpilles d'étrave sur un transport d'une portée de 1400 yards. L'angle sur la proue était de 60° à tribord.

0916 heures - A tiré quatre torpilles de poupe sur un transport à 1200 mètres. L'angle sur la proue était de 70° bâbord.

Lors du tir, Bang est passé à 400 pieds. Deux coups chronométrés ont été entendus dans chaque cible. Des bruits de rupture ont été entendus à travers la coque en direction de la cible arrière.

0920 heures - La charge en profondeur a commencé. Trois escortes ont été entendues pour prendre part à la chasse. Au total, environ 80 charges ont été abandonnées, mais Bang a finalement réussi à s'échapper.

1730 heures - Retour à la profondeur du périscope. Rien en vue.

21 septembre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a attaqué un convoi ennemi à l'est de Formose. Au total, 10 torpilles ont été tirées. Plusieurs coups sont revendiqués mais aucun naufrage n'a pu être attribué à Bang.

(Tous les horaires correspondent à la zone -10) 20 septembre 1944 1648 heures - Ping capté sur le cap du son 217°(T). Tourné vers.

1655 heures - En position 25°07'N, 122°57'E ont aperçu de la fumée à peu près au même relèvement. Approche commencée. Les mâts de deux navires furent bientôt en vue, plus tard un total de six navires furent aperçus.

2030 heures - Surface. Allé de l'avant à toute vitesse. Démarrage d'une charge de batterie.

2041 heures - Contact obtenu avec le radar SJ à une distance de 23200 yards. A commencé une fin autour et a commencé le suivi. Il semblait y avoir six Maru en trois colonnes avec une escorte en avant sur chaque poutre et probablement une autre en arrière.

21 septembre 1944 0015 heures - En position 25°21'N, 123°58'E ont tiré six tubes d'étrave. A pivoté à droite avec le gouvernail complet et la vitesse de flanc.

0017 heures - Tiré de quatre tubes d'étambot sur le deuxième navire de la colonne sud. La portée de tir était de 1700 yards.

Trois coups ont été entendus des tubes d'étrave. Des éclairs de tirs ont été observés sur deux cibles. Les escortes n'ont jamais vu Bang et se sont déplacées de l'autre côté du convoi. Après l'attaque, trois pips radar ont disparu de l'écran.

24 sept. 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté sa zone de patrouille pour Midway.

29 septembre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a terminé sa 3e patrouille de guerre à Midway.

Du 30 septembre 1944 au 24 octobre 1944, il est réaménagé par la Submarine Base Midway et la Submarine Division 61 Relief Crew.

25 octobre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) est parti de Midway pour sa 4e patrouille de guerre. Une fois de plus, elle reçut l'ordre de patrouiller au large de Formose.

Pour les positions quotidiennes et d'attaque de l'USS Bang pendant cette patrouille, voir la carte ci-dessous. Comme aucun journal de pont n'est disponible (pour le moment), les positions ont été tirées du rapport de patrouille. Malheureusement, le rapport de patrouille ne donne pas les positions quotidiennes à midi.

2 novembre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Saipan pour sa zone de patrouille.

3 novembre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Saipan pour des réparations mineures pendant le voyage et pour faire le plein de carburant.

23 novembre 1944
USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a fait plusieurs attaques contre un convoi japonais et a torpillé et coulé le cargo marchand japonais Sakae Maru (2878 GRT, construit 1902) et le transport de troupes japonais Amakusa Maru (2345 GRT, construit 1901) à l'est de Formosa en position 24°21'N, 122°28'E.

(Tous les horaires correspondent à la zone -10) 22 novembre 1944 2128 heures - Reçu un rapport de contact de l'USS Redfish. Mettez le cap pour intercepter à pleine vitesse.

2207 heures - Reçu un rapport de contact sur le même convoi de l'USS Shad.

2225 heures - En position 24°16'N, 122°30'E ont obtenu le contact avec le radar SJ. Un pip, portée 21000 yards. En fermant la plage, le contact s'est développé en cinq pépins. Ajusté notre position pour devancer le convoi. A eu un contact radar avec Redfish sur la proue bâbord du convoi et avec Shad sur le côté tribord du convoi. Message reçu du commandant de Redfish (le commandant du groupe opérationnel) pour attaquer, ce que nous avons fait.

23 novembre 1944 0032 heures - En position 24°23'N, 122°41'E a tiré trois torpilles d'étrave sur le navire de tête de la colonne tribord à partir de 2200 yards suivi de trois torpilles d'étrave sur le deuxième navire de la colonne tribord à partir de 1700 yards. Entendu quatre coups et vu le sien sur deux navires tout en se balançant pour un tir de poupe.

0034 heures - Tiré de quatre torpilles de poupe sur notre deuxième cible (de loin le plus gros navire du convoi). Le navire avait déjà été touché pour s'assurer qu'il coulerait et décida de lui en donner un peu plus. Le navire coule cependant avant que les torpilles arrière ne l'atteignent. Cependant, Bang a eu de la chance car la cible était alignée avec le troisième navire de la colonne bâbord et ce navire a été touché par une torpille. S'est ouvert à une portée de 8000 mètres et a commencé à recharger tout en gagnant une position pour une nouvelle attaque. Il y avait maintenant cinq pips sur le radar qui ressemblaient à une escorte devant deux Maru en colonne, puis une escorte à l'arrière. On pensait qu'une autre escorte était bien à bâbord. A commencé une autre attaque avec l'intention de tirer trois torpilles à arc sur chacun des deux Maru. Pendant l'approche, l'escorte de tête zigzaguait vers Bang donc à .

0147 heures - En position 24°24'N, 122°45'E ont tiré trois torpilles d'étrave sur l'escorte de tête à 1800 yards.

0148 heures - A tiré trois torpilles d'étrave sur le leader Maru à 2000 mètres.

0150 heures - A tiré quatre torpilles de poupe sur le deuxième Maru à 2100 mètres.

Aucun coup n'a été entendu des torpilles de proue et trois coups ont été entendus des torpilles de poupe. Pendant ce temps, Bang s'est enfui à toute vitesse. De nouveau ouvert à 8000 yards et a commencé à recharger les quatre dernières torpilles d'arc pour une autre attaque. L'écran radar montrait trois pips qui ressemblaient à un Maru avec une escorte proche du quart bâbord et une autre escorte bien au-dessus du faisceau bâbord. À la fermeture pour observation, ils ressemblaient tous à des escortes. Celui que l'on croyait être un Maru ressemblait à un gros poseur de mines. A commencé l'approche sur elle.

0314 heures - En position 24°12'N, 122°53'E ont tiré à l'arc quatre torpilles à 2300 yards. Entendu deux coups et aperçu un grand flash sur la cible. Elle a ensuite disparu de la vue et de l'écran radar. Bang a ensuite dégagé la zone et mis le cap sur Pearl Harbour.

5 décembre 1944
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a terminé sa 4e patrouille de guerre à Pearl Harbor.

Du 6 décembre 1944 au 1er janvier 1945, il est réaménagé par la base sous-marine Pearl Harbor et la 43 division sous-marine de l'équipage de secours.

2 janvier 1945
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Pearl Harbor pour sa 5e patrouille de guerre. Elle a reçu l'ordre de patrouiller dans la Chine orientale et la mer Jaune.

Pour les positions quotidiennes et d'attaque de l'USS Bang pendant cette patrouille, voir la carte ci-dessous. Comme aucun journal de pont n'est disponible (pour le moment), les positions ont été tirées du rapport de patrouille. Malheureusement, le rapport de patrouille ne donne pas les positions quotidiennes à midi.

14 janvier 1945
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) est arrivé à Saipan pour faire le plein de carburant et pour les réparations du voyage par l'USS Fulton.

15 janvier 1945
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté Saipan pour sa zone de patrouille.

10 février 1945
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a attaqué un petit navire marchand avec trois torpilles dans la mer Jaune. Aucun coup n'a été obtenu.

(Toutes les heures sont dans la zone -9) 1319 heures - En position 36°52'N, 124°01'E aperçu un petit bateau à vapeur sortant d'une bourrasque de neige, cap 015°(V), portée 2400 yards, angle sur la proue 15 -20° tribord. A basculé à gauche pour un tir dans le tube d'étambot.

1326 heures - En position 36°55'N, 124°01'E a commencé à tirer trois torpilles à 1250 yards. La configuration était mauvaise et aucun coup n'a été obtenu. Cette cible ne dépassait pas 1000 tonnes et était sur lest.

19 février 1945
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a quitté sa zone de patrouille pour Guam.

24 février 1945
L'USS Bang (Cdr. A.R. Gallaher, USN) a terminé sa 5e patrouille de guerre à Guam.

25 mars 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a quitté Guam pour sa 6e patrouille de guerre et a reçu l'ordre de patrouiller dans le détroit de Luzon. Elle a été escortée par l'USS PC-1082.

Pour les positions quotidiennes et d'attaque de l'USS Bang pendant cette patrouille, voir la carte ci-dessous. Comme aucun journal de bord n'est disponible (pour le moment), les positions de midi ont été tirées du rapport de patrouille.

30 mars 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) est arrivé dans sa zone de patrouille.

9 avril 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a reçu l'ordre de prendre position au nord-est de Formose pour effectuer des tâches de sauveteur.

22 avril 1945
À 7 h 37 (zone -9), l'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN), a récupéré l'enseigne Donald E. corzine de l'USS Chenango, pilote du Hellcat. Il était dans l'eau depuis 14 heures.

3 mai 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a quitté sa zone pour Saipan.

8 mai 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) est arrivé à Saipan. Elle a été escortée par l'USS PC-1591.

9 mai 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a quitté Saipan pour Pearl Harbour. Elle a été escortée par l'USS LCI(L)-1098.

18 mai 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a terminé sa 6e patrouille de guerre à Pearl Harbor. Elle a été escortée par l'USS PC-1077.

23 mai 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a quitté Pearl Harbor pour San Francisco.

28 mai 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) est arrivé à San Francisco (Hunters Point Navy Yard). Ici, il a reçu l'ordre de se rendre sur la côte est pour une révision au chantier naval de Portsmouth.

11 juin 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) est arrivé à Balboa, dans la zone du canal de Panama.

14 juin 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) a quitté Christobal, zone du canal de Panama pour le chantier naval de Portsmouth où il devait être remis en état.

22 juin 1945
L'USS Bang (Lt.Cdr. O.W. Bagby, Jr., USN) est arrivé au chantier naval de Portsmouth où il devait être remis en état.

Liens médias


Sous-marins américains pendant la Seconde Guerre mondiale
Kimmett, Larry et Régis, Margaret


Ст

сього човен снив шість бойових походів.

1-й охід. 29 березня 1944-го Bang у складі «вовчої зграї», до якої також входили підводні човни Parche та Tinosa, відбув для бойових дій у Лусонській протоці та північній частині Південно-Китайського de (неофіційно цей район був відомий як «Конвой Коллідж»). априкінці квітня він атакував тут конвой та потопив два вантажні судна. Через кілька днів про появу іншого конвою повідомили з Tinosa, після чого Bang перехопила його та знищила ще одне вантажне судно (а от заявка на потоплення есмінця після війни не підтвердилась, до того ж, охорона конвою взагалі не мала кораблів цього класу). раховуючи вичерпання запасу торпед, овен попрямував до атолу Мідвей, и прибув 14 травня.

2-й охід. 6 червня 1944-го Bang вийшов в район на захід від Маріанських островів із завданням діяти проти японських військових кораблів, котрі спробують перешкодити запланованій операції по захопленню цього архіпелагу. а переході човен в районі за дві з половиною сотні кілометрів на південний схід Іводзіми невдало атакував танк. оча це судно йшло саме без охорони, Bang не зміг продовжити переслідування через необхідність вчасно прити уенання через необхідність вчасно прити уент Оскільки вже через кілька діб японський флот зазнав важкої поразки при спробі атаки сил вторгнення, човен спрямували для дій у все тому ж «Конвой Коллідж» в складі «вовчої зграї» разом зGrowler та Seahorse. 29 чрня а дві сотні кілометрів на захід північної частини острова Лусон Втім обидва пошкоджені судна змогли дійти до Маніли (згодом перше з них загинуло в січні 1945-го під час рейду авіаносного з'єднання поблизу Формози, а друге в березні 1945-го підірвалось на міні поблизу Сінгапуру та було посаджене на мілину). а початку липня човен невдало провів торпедну стрільбу по ще одному конвою, при цьому активна протидія корано підсумку 29 липня Bang повернувся на атол Мідвей, а 2 серпня досяг ерл-Гарбору.

3-й охід. 27 серпня 1944-го човен полишив азу та після заходу для бункерування на Мідвей попрямував о визначеного йому районр. Ще на шляху туди Bang в районі за чотири з половиною сотні кілометрів на північний захід від островів Бонін потопив два вантажні судна зі складу конвою, для чого використав шість торпед. Прибувши до місця патрулювання, човен 19 вересня за чотири десятки кілометрів на схід від північного завершення острова Формоза атакував конвой, який незадовго до того вийшов із порту Цзілун. Bang використав вісім торпед і потопив танкер, крім того, пошкодження отримав ескортний корабель (корвет) CD-30, який, втім, зміг повернутись до Цзілуну та доволі швидко відновив свою бойову роботу (загинув наприкінці липня 1945-го під час атаки авіаносної авіації у затоці Осака). е ерез дві доби човен езрезультатно випустив есять торпед по ншому конвою, після чого 29 вересня увовер.

4-й охід. 25 жовтня 1944-го Bang у складі «вовчої зграї», до якої також входили підводні човни Shad та sébaste, знову вирушив у південну частину Східно-Китайського моря (на шляху туди човен зайшов для бункерування на один з Маріанських островів - Сайпан). ервісно діям «згаї» перешкоджав тайфун, проте наприкінці місяця погода покращилась. ечері 22 листопада Sébaste овідомила про помічений нею конвой і невдовзі Bang менш ніж за три години здійснисла ряд атата Результатом стало потоплення двох торгівельних суден (ще одне судно записав на свій рахунок Sébaste). 5 рудня човен рибув до Перл-Гарбору.

5-й охід. 2 січня 1945-го Bang покинула Гаваї та 14 січня рибув на Сайпан бункерування. Тут його ввели до складу «вовчої зграї» «Les oursins d'Underwood», до якої також входили підводні човни Atule, Spadefish та Devilfish. «Зграя» попрямувала через північну частину Східно-Китайського моря до Жовтого моря, причому незадовго до прибуття в район призначення до неї приєднався ще один підводний човен Pompon. час патрулювання Bang лише один раз зустріла невелике судно в центральній частині Жовтого моря, проте ипущор. У підсумку 24 лютого човен прибув на острів Гуам (Маріанські острови).

6-й охід. 25 березня 1945-го Bang вирушив до Лусонської протоки, проте вже наприкінці першої декади квітня дістав наказ перейти до району на північний схід від Формози для забезпечення порятунку льотчиків, які могли бути збиті під час нальотів на північну частину цього острова та південну групу островів Рюкю ( цей час якраз почалась битва за Окінаву — найбільший серед островів Рюкю в центральній частині архіпелагу). т човен врятував одного пілота, а 8 травня рибув на Сайпан. Далі Bang вирушив до Перл-Гарбору, де 18 травня 1945-го завершив свій останній (як виявилось) бойовий похід - 22 червня він став у Портсмуті на ремонт, під час якого Японія капітулювала. [1]

имку 1947-го човен вивели в резерв, роте в 1951-му, під час Корейської війни, повернули до бойового складу флоту.

З травня по жовтень 1952-го Bang пройшов модернізацію до рівня GUPPY IIA (один з етапів програми GUPPY, котра, зокрема, повинна була збільшити можливості човнів щодо тривалої дії у підводному положенні). ри цьому один з його дизелів емонтували, щоб звільнити місце встановлення іншого обладнання.

Bang використовували у флоті США до 1972 року, коли його передали до складу військово-морських сил Іспанії. т н отримав назву Cosme Garcia (S34) та ніс службу о 1982 року. [2]

ата азва ип оннаж сце
29.04.1944 акегава ару антажне 1930 19°26'N 118°45'E
30.04.1944 ттацу Мару антажне 2859 19°11'N 119°10'E
04.05.1944 нрей Мару антажне 5947 20°58'N 117°58'E
09.09.1944 оківасан Мару антажне 1807 28°53'N 137°42'E
09.09.1944 орю Мару антажне 1916 28°53'N 137°42'E
19.09.1944 осей Мару 2 танкер 507 24°56'N 122°14'E
23.11.1944 акае ару антажне 2878 24°12'N 122°53'E
23.11.1944 акуса Мару антажо-пасажирське 2340 24°24'N 122°45'E

. Роско, «Боевые действия подводных лодок США во Второй Мировой войне», Москва, 1957, Издательство иностранной литературы (сокращенный перевод с английского, Theodore Roscoe « Opérations sous-marines des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale », Annapolis, 1950


30 avril 1944 - Ce jour-là pendant la Seconde Guerre mondiale - Le sous-marin Bang (SS-285) coule le pétrolier marchand japonais Nittatsu Maru

30 avril 1944 – Sous-marin Bang (SS-285) poursuit l'attaque du convoi engagé la nuit précédente et coule le pétrolier marchand japonais Nittatsu Maru au large de la côte nord-ouest de Luzon
IJN Nittatsu Maru un cargo standard en temps de paix de 2 858 tonnes GRT. Achevé en tant que pétrolier primaire d'urgence. Enregistré par le ministère de la Marine en tant que transport général (navire de ravitaillement) et rattaché au district naval de Kure. Départ d'Innoshima.
28 avril 1944 : Départ de Takao pour Manille en convoi
29 avril 1944 : le destroyer Asamaze rejoint l'escorte. À 21 h 55, le LtCdr Anton R. Gallaher’s (USNA '33) USS Bang (SS-385) torpille et coule Takegawa Maru à 19-20N, 118-50E. Sept membres d'équipage sont KIA. Ont également perdu 17 barges Daihatsu et deux briquets.
À 2240, Nittatsu Maru commence à secourir les survivants de Takegawa Maru.
30 avril 1944 : à 00 h 50, achève le sauvetage des survivants du Takegawa Maru.
A 0419, Nittatsu Maru est torpillé par le LtCdr Anton R. Gallaher’s (USNA '33) USS BANG (SS-385) à 19-22N, 118-450. Le pétrolier coule après avoir heurté la deuxième cale tribord et la passerelle à 19-11N, 119-10 E, à environ 97 milles marins WNW au large du cap Bojeador, au nord de Luzon. Quatre membres d'équipage sont KIA.


Bang SS-385 - Histoire

Claquer (SS 385) a été posée le 30 avril 1943 à Kittery, Maine, par le chantier naval de Portsmouth lancé le 30 août. C'étaitparrainé par Mme Robert W. Neblett, et commandé le 4 décembre 1943, le lieutenant Comdr. Antone R. Gallaher aux commandes.

Après quatre semaines d'entraînement au shakedown au large de la Nouvelle-Angleterre, le sous-marin a quitté New London le 8 février 1944 et s'est dirigé vers le Pacifique. Après avoir traversé le Canal de Panama, il s'est rendu à Pearl Harbor pour un entraînement intensif aux approches de torpilles, aux manœuvres d'évitement et à la guerre simulée. Alors que mars touchait à sa fin, Claquer était entièrement approvisionné et prêt pour la bataille. Le 29 de ce mois, il quitta Pearl Harbor en compagnie de Parché (SS 384) et Tinosa (SS 283) pour sa première patrouille de guerre. Après un arrêt de ravitaillement d'une journée à Midway, le trio a continué vers sa zone de patrouille dans le détroit de Luzon et les eaux au sud-ouest de Formosa.

Les trois sous-marins ont échangé des informations de contact et des plans d'attaque coordonnés tout au long de la patrouille. Le 29 avril, Claquer aperçu un 12 navire, convoi en direction sud. Après avoir manœuvré dans une position favorable, elle a tiré ses torpilles dans le convoi, coulant le cargo de 1 930 tonnes, Takegawa Maru. Le sous-marin a continué à traquer le convoi pendant la nuit et, le lendemain matin, a coulé le cargo de 2 859 tonnes, Nittatsu Maru. L'ennemi a fait pleuvoir des grenades sous-marines sur Claquer, mais un entraînement aux manœuvres d'évitement et un peu de chance lui ont permis d'échapper aux dégâts.

Tinosa aperçu un convoi japonais en direction du nord le 3 mai, et Claquer déplacé pour poursuivre ses 10 navires. Sa première tentative d'attaque de jour a été déjouée par des avions ennemis et des escortes de surface qui l'ont forcée à plonger. Après la tombée de la nuit, elle et ses collègues ont coordonné une attaque de surface au cours de laquelle Bang a coulé un grand cargo, le 5 947 tonnes Kinrei Maru, et a réclamé la destruction d'un destroyer qui n'a pas été confirmée par l'étude d'après-guerre des archives japonaises. Comme toutes ses torpilles avaient été utilisées, Claquer a quitté la zone le 6 mai et est arrivé à Midway le 14 pour le radoub aux côtés Protée (AS 19).


Le 6 juin, Bang a pris la mer lors de sa deuxième patrouille de guerre, dont le moment a coïncidé avec les préliminaires de l'invasion des Mariannes. Par conséquent, elle a été affectée aux eaux à l'ouest de ce groupe d'îles afin qu'elle soit en position d'intercepter tous les navires de guerre ou transports japonais naviguant vers l'est pour parer la poussée offensive américaine. En route vers sa station, le sous-marin a rencontré un pétrolier solitaire en direction du nord le 14 juin. Bien que gêné par de fortes rafales de pluie et une mer agitée, Bang a lancé une propagation de trois torpilles, dont l'une a touché et endommagé la cible, mais ne l'a pas coulée. Le sous-marin n'a pas pu achever ce navire ennemi car ses ordres l'obligeaient à prendre position le plus tôt possible.


Les Marines ont débarqué à Saipan le 15, et cet événement a poussé la flotte mobile japonaise à faire une tentative désespérée pour repousser cette menace alliée contre la ligne de défense intérieure de l'empereur dans laquelle les Mariannes ont agi comme un lien majeur, sinon la clé de voûte. Bang atteignit sa station le même jour mais passa une semaine sans incident pendant que la 5e flotte de l'amiral Spruance battait la force opérationnelle japonaise dans la bataille de la mer des Philippines, anéantissant pratiquement la capacité aéronavale de l'ennemi pour le reste de la guerre.


Le 22 juin, le lendemain de cet engagement épique, il a rendez-vous avec Growler (SS 215) et Seahorse (SS 304) au large de Formosa pour former un groupe d'attaque coordonné. Growler a été détaché juste un jour avant la rencontre de l'unité avec un convoi en direction sud de plus de 15 navires. Bang a lancé une attaque submergée et a tiré 10 torpilles sur trois cibles se chevauchant, que le sous-marin prétend avoir coulées, bien que les archives d'après-guerre ne confirment pas cette affirmation. Les escortes ennemies se sont retournées et ont poursuivi Bang, larguant 125 grenades sous-marines sur elle alors qu'elle s'enfonçait pour éviter la destruction. Lorsque Bang a finalement fait surface, le convoi disparaissait à l'horizon.


Le 4 juillet, Bang a aperçu un petit convoi à destination de Hong Kong composé d'un cargo et de quatre destroyers d'escorte. Elle s'est approchée du convoi à la surface, mais avant qu'elle ne puisse manœuvrer dans une bonne position d'attaque, une escorte alerte a commencé à rechercher l'attaquant. Bang a tiré trois torpilles sans trouver de solutions d'attaque adéquates, et toutes les trois ont raté leurs cibles. Le sous-marin a été contraint de plonger et de manœuvrer pour éviter les grenades sous-marines larguées par l'escorte et n'a pas pu monter une autre attaque.


Le 17 juillet, le navire est retourné à Pearl Harbor pour un radoub, qui s'est poursuivi jusqu'à la dernière semaine d'août. Elle a quitté le Port de Perle de nouveau le 27, a ravitaillé à Mi-chemin le 31 août et a continué aux eaux au nord-est de Formosa du Nansei Shoto. En passant au nord-ouest des îles Bonin pour prendre sa station, Bang a rencontré un convoi ennemi le 9 septembre. Plongeant pour effectuer une attaque au périscope, elle a tiré une salve sur deux cargos chargés, dont les deux - le Tokiwasan Maru de 1 804 tonnes et le Shoryu Maru de 1 916 tonnes - se sont désintégrés en raison d'explosions internes déclenchées par les coups. Les escortes ont visiblement aperçu le périscope et les sillages de torpilles de Bang, car alors qu'elle plongeait profondément, les grenades sous-marines l'ont conduite avec précision au-delà de sa profondeur d'essai à 580 pieds où le contrôle de la profondeur a presque disparu. Un schéma de 16 charges a explosé directement au-dessus du bateau, mais Bang a attendu ses ennemis. Les escortes sont parties apparemment satisfaites d'avoir tué, mais Bang n'a subi que des dommages mineurs que son équipage a facilement réparés. Trois jours plus tard, elle arrivait à la gare.


Tôt le 19 septembre, Bang établit un contact radar avec un autre convoi ennemi, submergé et tire sur deux des navires. Le pétrolier de 507 tonnes Tosei Maru No. 2 a coulé, tandis que l'autre navire a subi des dommages importants. Travaillant en équipe, trois escortes ennemies ont systématiquement bombardé en profondeur le sous-marin, mais il a de nouveau réussi à manœuvrer ses poursuivants et a fait surface à la nuit tombée.


Pendant qu'il était submergé l'après-midi du 20 septembre, il a rencontré un convoi en direction de l'est et l'a suivi jusqu'à ce que l'obscurité tombe pour couvrir son attaque. Elle a fait surface, a tiré ses 10 torpilles restantes et a affirmé avoir coulé un gros pétrolier et un cargo moyen ainsi qu'endommager un autre navire. Le lendemain, elle s'est dirigée vers Midway et s'est réaménagée.


Réparé, ravitaillé en carburant et reconstitué, le Bang a repris la route le 25 octobre et, avec Shad (SS-235) et Redfish (SS 395), est revenu dans la même zone. Le temps du typhon a empêché des opérations efficaces pendant la première partie de la quatrième patrouille de guerre. Enfin, le 22 novembre, l'amélioration des conditions météorologiques a permis à Bang d'attaquer un convoi initialement signalé par Redfish. Entre minuit et 0300 le 23, les trois sous-marins ont mené des attaques coordonnées sur le convoi. Bang a tiré ses 24 torpilles dans une série de sept attaques de surface, coulant deux cargos, le Sakae Maru de 2 878 tonnes et l'Amakusa Maru de 2 340 tonnes. Elle a également signalé avoir détruit une escorte de poseur de mines et un autre cargo. Les archives japonaises n'ont pas corroboré ces meurtres. Entre les trois sous-marins, le convoi est totalement détruit.


Plus tard ce jour-là, Bang s'est dirigé vers Hawaï et est arrivé à Pearl Harbor le 5 décembre pour une remise en état. Après une période de vacances reposantes, le sous-marin a quitté Oahu le 2 janvier 1945 et a mis le cap sur Saipan. Là, le 15 janvier, elle a rejoint Spadefish (SS 411), Atule (SS 403) et Pompon (SS 267) et a navigué pour une zone de patrouille dans la Chine orientale et la mer Jaune. Le mauvais temps et la rareté des cibles ont empêché le Bang d'attaquer tout navire ennemi avant qu'il ne quitte la région le 19 février, sans aucune mise à mort. Il est arrivé à Guam le 24 pour un carénage aux côtés de Proteus.


La sixième et dernière patrouille de Bang a commencé le 25 mars quand elle est devenue en route pour le Détroit de Luzon. Après 10 jours de patrouille, il reçut l'ordre de prendre un poste de secours au nord-est de Formose lors de frappes sur le nord de Formose et le sud de Ryukyus en soutien à la lutte des Alliés pour Okinawa. Le 21 avril, Bang a secouru un pilote de la Navy qui avait abandonné son avion après qu'il avait été endommagé par la flak lors d'un bombardement.


Le 3 mai, le sous-marin reçoit l'ordre de retourner à Hawaï. Elle a ravitaillé à Saipan et a continué à Pearl Harbor où elle est arrivée le 18 mai. Après 10 jours de récréation et d'inspection du bateau, des commandes supplémentaires l'ont renvoyé aux États-Unis pour une révision au chantier naval de Portsmouth (N.H.). Elle s'est arrêtée à Hunters Point, Californie, puis a continué à travers le Canal de Panama et jusqu'à la côte atlantique jusqu'à Portsmouth où elle est arrivée le 22 juin. Le sous-marin était encore en cours de révision à la fin des hostilités. Après l'achèvement de la révision, Bang a opéré à partir de New London au début de la période d'après-guerre. Elle a été mise hors service le 12 février 1947 et est entrée dans la Flotte de Réserve de l'Atlantique.


Le 1er février 1951, Bang a été remis en service à l'US Naval Submarine Base, New London, sous le commandement du lieutenant-commandant Eugene A. Hemley, mais n'a passé que 15 mois en service actif avec la flotte de l'Atlantique avant d'être à nouveau désarmé le 15 mai 1952 pour conversion et modernisation. Après des travaux au chantier naval de Portsmouth, Bang a été remis en service en tant que sous-marin Guppy IIA, le premier de son type à servir la marine américaine, le 4 octobre 1952, sous le commandement du lieutenant-commandant Perry Hall. Bien que son apparence extérieure soit restée la même, les arrangements internes de Bang ont été améliorés et ont incorporé des avancées impressionnantes en matière d'artillerie et d'équipement électronique. Sa coque a été rationalisée et une puissance supplémentaire a été ajoutée à l'usine d'ingénierie pour fournir une vitesse submergée accrue.


Après avoir opéré avec la flotte dans l'océan Atlantique et la mer Méditerranée pendant deux ans, Bang est entré dans le chantier naval de Philadelphie pour une révision de routine en août 1954. À la fin de la révision en décembre, il a rejoint la flotte avec un équipement encore plus moderne. Le sous-marin a effectué des opérations normales le long de la côte est principalement engagée dans des missions d'entraînement avec d'autres sous-marins et avec des unités anti-sous-marines de surface. Elle a quitté son port d'attache de New London en juillet 1957 pour commencer une autre révision à Portsmouth. À sa sortie en janvier 1958, il reprit ses opérations en temps de paix, notamment une croisière d'entraînement d'aspirants durant l'été 1958 en Espagne et au Danemark, un déploiement de quatre mois en Méditerranée et en Europe du Nord en 1962, et une participation à l'opération "Springboard" en les Caraïbes en 1966. Entre ces croisières et les grands travaux de chantier en 1961, 1962, 1966, 1967 et 1970, Bang a fourni des services de formation à la Basic Submarine School de New London ainsi qu'aux unités de la flotte de l'Atlantique.


Au début de 1972, Bang a été désigné pour être transféré à la marine espagnole sur un prêt de cinq ans. Suite à l'entretien pour allonger sa limite d'opérations immergées en toute sécurité, Claquer retourné à New London pour former des marins espagnols en vue du transfert. Le 1er octobre 1972, Claquer a été déclassé et transféré au gouvernement espagnol. Elle a été remise en service sous le nom de Cosme Garcia. Le 1er novembre 1974, son nom a été rayé de la liste de la Marine et le transfert en Espagne a été rendu permanent par vente.


Bang (SS-385) a reçu six étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. [1]


Marin de bateau de fumée

L'histoire d'un jeune homme devenu majeur à bord de l'USS Bang SS-385, un sous-marin de la marine américaine.

Écrit à l'origine par l'auteur pour ses camarades de bord et sa famille, le livre comprend une brève histoire de l'USS Bang SS-385 et les nombreuses aventures et expériences de l'auteur alors qu'il servait sur l'USS Bang au début des années 1960.

Écrit dans un format d'histoire courte facile à digérer. Ill L'histoire d'un jeune homme devenu majeur à bord de l'USS Bang SS-385, un sous-marin de la marine américaine.

Écrit à l'origine par l'auteur pour ses camarades de bord et sa famille, le livre comprend une brève histoire de l'USS Bang SS-385 et les nombreuses aventures et expériences de l'auteur alors qu'il servait sur l'USS Bang au début des années 1960.

Écrit dans un format d'histoire courte facile à digérer. Illustré. 67 663 mots.

Critique par Alex Sinclair, contre-amiral, USN-retraité :
". un travail magistral en relatant vos expériences en tant que membre d'équipage de l'USS Bang SS-385. Quarante ans n'ont certainement pas terni votre mémoire - votre description des événements et les caractérisations de la personnalité étaient en effet perspicaces. Vous m'avez rappelé beaucoup de souvenirs – merci. . Suite


Snook

pour des réparations d'urgence le 27 mars et est partie le 28 mars pour rejoindre son groupe. La patrouille était la neuvième de SNOOK.

Conformément à ses ordres, des bulletins météorologiques ont été reçus quotidiennement du SNOOK alors qu'il se dirigeait vers l'ouest jusqu'au 1er avril, date à laquelle on lui a dit de cesser de les produire. Le même jour, le SNOOK a reçu l'ordre de se diriger vers l'ouest pour rejoindre un groupe d'attaque coordonné sous le commandement du commandant Cassedy à TIGRONE. BANG et BURRFISH avaient déjà été affectés à des postes de sauvetage et n'étaient pas disponibles pour le groupe d'attaque comme prévu à l'origine.

Bien que le dernier message reçu de SNOOK par les bases à terre date du 1er avril, TIGRONE est resté en contact avec lui jusqu'au 8 avril, date à laquelle la position de SNOOK était 18-40N, 111-39E. Le 9 avril, TIGRONE n'a pas pu l'élever par radio, et elle n'a jamais pu le faire par la suite. TIGRONE étant incapable de la relever peut s'expliquer par le fait que le 10 avril SNOOK a reçu l'ordre de se déplacer vers l'est vers

, et le 12 avril, elle a reçu l'ordre de surveiller les frappes aériennes basées sur les transporteurs britanniques. Sa position pour ce devoir était à proximité de Sakeshima Gunto, à environ 200 milles à l'est du nord

. Aucun accusé de réception de ces ordres n'était requis. Le 20 avril, le commandant d'une force opérationnelle aéronavale britannique a signalé qu'il avait un avion en panne à proximité de SNOOK, mais qu'il n'a pas pu la contacter par radio. SNOOK a reçu l'ordre de fouiller la zone et d'accuser réception de ces ordres. Quand elle n'a pas réussi à faire une transmission, BANG a été envoyé pour faire la recherche et pour rencontrer SNOOK. Bien que BANG soit arrivée sur les lieux et ait sauvé trois aviateurs, elle n'a rien vu de SNOOK. Lorsque SNOOK n'était pas apparu ou n'avait pas été entendu le 16 mai, elle a été signalée comme présumée perdue lors de sa neuvième patrouille.

Les rapports d'attaque anti-sous-marine japonais disponibles à ce moment ne donnent aucune indication d'une attaque qui aurait pu être sur SNOOK. Il y avait des mines à proximité de Sakeshima Gunto, mais SNOOK avait des informations sur celles-ci qui avaient été obtenues à partir de documents ennemis capturés. Il est peu probable qu'elle se soit rendue dans les champs de mines à moins qu'elle n'ait intentionnellement sauvé un aviateur abattu. On ne lui a pas demandé de pénétrer dans un champ de mines pour effectuer un sauvetage.

Un certain nombre de contacts sous-marins ennemis ont été signalés à proximité de la station de sauvetage de SNOOK au cours de la période au cours de laquelle sa perte s'est produite. En avril et mai 1945, cinq sous-marins japonais ont été coulés dans la chaîne Nansei Shoto. Les circonstances entourant la perte du SNOOK suggèrent la possibilité qu'un de ces sous-marins perdus l'ait torpillé alors qu'il faisait surface pendant ses fonctions de sauveteur et cela n'a pas été signalé. On sait que de telles tactiques ont été suggérées aux commandants de sous-marins japonais par leurs supérieurs.

Aucune attaque n'avait été signalée par SNOOK avant sa perte dans cette patrouille. Elle était, cependant, responsable du naufrage de 22 navires ennemis, totalisant 123 600 tonnes et endommageant 10 navires, pour 63 200 tonnes, lors de ses huit patrouilles avant sa perte. Sa première patrouille s'est déroulée de la mi-avril à la fin de mai 1943, le long de la côte chinoise de

à l'Empire. Il a coulé quatre cargos, un patrouilleur, un sampan et un chalutier. Lors de sa deuxième patrouille, SNOOK a couvert la

Région. Il coula deux cargos et endommagea deux pétroliers, l'un de ces derniers étant un très gros navire. Au cours de sa troisième patrouille, SNOOK a couvert des zones à la fois dans le jaune et

, et a coulé un transport et un cargo, et endommagé un sous-chasseur. Sa quatrième patrouille était le long des routes commerciales de l'Empire au sud. Ici, il a coulé deux cargos et en a endommagé trois autres.

pour sa cinquième patrouille, et a coulé quatre cargos et un cargo-transport, tandis qu'elle a endommagé un cinquième cargo. Dans la même zone lors de sa sixième patrouille, le SNOOK a endommagé un cargo. Sa septième patrouille était dans le

. Il a coulé trois cargos et endommagé un quatrième cargo et un navire non identifié. SNOOK patrouillait dans la région des Kouriles au nord de

lors de sa huitième patrouille, mais n'a contacté que trois navires. Deux étaient russes et le troisième ne pouvait pas être attaqué.


La perte de l'USS SNOOK (SS-279)

Avec l'USS BURRFISH (SS-312) et l'USS BANG (SS-385), l'USS SNOOK (SS-279) a quitté Guam pour sa neuvième patrouille de guerre le 25 mars 1945. Les trois bateaux se sont dirigés vers le détroit de Luzon qui se situe entre Taïwan et Luçon, une île des Philippines. Le groupe s'est dissous le 1er avril lorsque BURRFISH et BANG sont partis pour le devoir de sauveteur SNOOK a rejoint une meute de loups connue sous le nom de "Hiram's Hecklers" sous le commandement du commandant Hiram Cassidy, C.O. de l'USS TIGRONE (SS-419). Une semaine plus tard, TIGRONE a esquivé deux torpilles que Cassidy pensait que SNOOK aurait pu lui lancer par erreur. Lorsque le bateau a fait surface ce soir-là, Cassidy a téléphoné à l'autre sous-marin et on lui a dit qu'ils n'avaient pas encore tiré de torpilles. Il les a avertis d'être à l'affût de ce qu'il supposait maintenant être un sous-marin ennemi. Le lendemain, 8 avril, SNOOK a communiqué sa position par radio à TIGRONE. C'était la dernière transmission qu'elle ait jamais envoyée.

Le 12 avril, SNOOK a reçu l'ordre de prendre un poste de surveillance, un message qu'elle n'a pas reconnu. Huit jours plus tard, un commandant britannique a informé les Américains qu'il avait un avion en panne dans la zone de SNOOK mais qu'il ne pouvait pas entrer en contact avec le sous-marin BANG qui avait été envoyé pour vérifier son état. BANG a ramassé les dépliants abattus mais n'a vu aucun signe de l'autre bateau. Elle a été déclarée en retard et présumée perdue le 16 mai.

Deux théories possibles ont été avancées pour expliquer la perte de SNOOK. Premièrement, il a peut-être été victime d'un chargement de profondeur orchestré par un avion de patrouille le 14 avril. L'avion a largué ses propres bombes sur un sous-marin en surface, puis a appelé des navires de surface, qui ont continué à pilonner la zone avec des explosifs jusqu'à ce qu'une nappe de pétrole s'élève pour couvrir les vagues. Il est également possible que le même jour elle ait été torpillée par le sous-marin japonais I-56.

SNOOK, récipiendaire de sept étoiles de bataille pour son service en temps de guerre, a emmené 84 hommes au fond avec elle.


1902 Steamship SS MOLTKE, HAMBURG-AMERICA Line Carte postale de couverture navale SEAPOST

1902 Steamship SS MOLTKE, HAMBURG-AMERICA Line Naval Cover Postcard Seapost Elle a été envoyée en juillet 1902. Elle a été affranchie avec le timbre "Kaiser". Cette carte postale est en bon état, mais pas parfait. Veuillez regarder le scan et faire votre propre jugement. Membre USCS. Lire la suite

Caractéristiques de l'objet
Description de l'article

1902 Steamship SS MOLTKE, HAMBURG-AMERICA Line Naval Cover Carte Postale Seapost

Il a été envoyé en juillet 1902. Il a été affranchi du cachet "Kaiser".

Cette carte postale est en bon état, mais pas parfait. Veuillez regarder le scan et faire votre propre jugement.

Membre USCS #10385 (j'ai aussi gagné le badge du mérite de collectionneur de timbres quand j'étais petit !). Veuillez me contacter si vous avez des besoins de couverture spécifiques.J'ai des milliers à vendre, y compris des navires (USS, USNS, USCGC, garde-côtes, navire, maritime), des postes militaires, des événements, des APO, des hôtels, une histoire postale, des souvenirs, etc. les clients.

La classe barbarossa était une classe de paquebots de lloyd allemand du nord et de la ligne hamburg america de l'empire allemand. Sur les dix navires construits entre 1896 et 1902, six ont été construits par ag vulcan stettin, trois ont été construits par blohm & voss et un a été construit par schichau-werke tous ont été construits en allemagne. Ils pesaient en moyenne 11 000 tonnes de registre brut (tjb) et comportaient des hélices à double vis entraînées par des moteurs à vapeur à quadruple expansion.

Contenu
1 Histoire
1.1 début de carrière

2 navires
3 remarques
4 références
5 Bibliographie
Histoire
Début de carrière
Les quatre premiers navires de la classe, friedrich der grosse, barbarossa, kÖnigin luise et bremen, ont été lancés en 1896 pour lloyd nord-allemand (allemand : norddeutscher lloyd ou ndl) dans une classe combinée utilisable sur plusieurs des routes de ndl. La classe devait s'appeler la classe brême, mais des retards dans la construction de ce navire ont amené la classe à être nommée d'après barbarossa.[1] malgré le nom de la classe, le premier navire lancé était friedrich der grosse en août—à 10 531 tonneaux, le premier navire allemand à plus de 10 000 tonneaux[2]—suivi par barbarossa,[3] kÖnigin luise,[4] et bremen au mois intervalles.[5] ces quatre premiers navires ont été utilisés sur les routes australiennes, extrême-orientales et atlantiques nord pour ndl. Lors de voyages en Australie et en Extrême-Orient, les paquebots transitaient par le canal de Suez et étaient, avec le grosser kurfÜrst de ndl,[note 1] les plus gros navires utilisant régulièrement le canal. La taille de ces paquebots était l'une des principales raisons de l'approfondissement du canal. Brême, lors d'un voyage en Australie, est devenue le premier navire à transiter par le canal nouvellement approfondi.[6]

Les six derniers navires, deux pour ndl et quatre pour la ligne hamburg america (allemand : hamburg-amerikanische packetfahrt-aktien-gesellschaft ou hapag) ont été lancés entre juin 1899 et novembre 1901. les deux paquebots de Ndl, kÖnig albert et prinzess irene ont été lancés un à un an d'intervalle en juin 1899 et juin 1900, respectivement, et ont été utilisés sur les routes de l'Extrême-Orient et de l'Atlantique Nord. À partir de 1904, ils ont été principalement utilisés sur la route Italie-New York.[7]

Sur les quatre paquebots hapag, deux, le hamburg et le kiautschou, ont été lancés en novembre 1899 et en septembre 1900 pour les routes postales d'Extrême-Orient partagées par hapag et ndl.[8] mécontent du service d'Extrême-Orient, hapag se retira et transféra Hambourg au service nord-atlantique et échangea kiautschou à ndl contre cinq cargos en 1904.[9] Le kiautschou, rebaptisé par ndl en princesse alice, est devenu le seul navire de la classe barbarossa à naviguer pour les deux grandes lignes de passagers allemandes. Elle est restée sur la route du courrier d'Extrême-Orient jusqu'en 1914.

Ss princesse alice, l'ex-kiautschou, internée à cebu, philippines, c. 1914-1916

Les deux derniers navires barbarossa étaient le moltke et le blÜcher, lancés en août et novembre 1901. Moltke a passé du temps sur les routes nord-atlantique et méditerranéenne blÜcher sur les routes nord-atlantique et sud-américaine.[10]

Première Guerre mondiale
Au début de la Première Guerre mondiale, plutôt que d'être capturés ou détruits par la marine royale britannique, la plupart des navires de la classe Barbarossa ont été internés dans des ports neutres. KÖnig albert et moltke ont été internés à Gênes,[10][11] tandis que blÜcher a été interné à Pernambuco, au Brésil.[10] cinq navires ont été internés dans des ports sous contrôle américain : quatre—barbarossa, friedrich der grosse, prinzess irene et hamburg—ont été internés à hoboken, dans le new jersey, et la princesse alice a été internée à cebu, dans les îles philippines. Seuls kÖnigin luise et brême se trouvaient dans les ports allemands, où ils sont restés tout au long de la guerre.[12] en septembre 1914, hambourg fut brièvement rebaptisé et affrété par la croix rouge américaine. Naviguant sous le nom de croix rouge, elle a fait un voyage aller-retour en Europe avant de retourner à New York, et son ancien nom.[10]

Comme l'italie, les états-unis et le brésil se sont successivement joints à la guerre, chacun a saisi les navires barbaresques internés (ainsi que tous les autres navires allemands et austro-hongrois) et les a renommés. En italie, moltke est devenu pesaro, tandis que kÖnig albert est devenu le navire-hôpital ferdinando palasciano au brésil, blÜcher est devenu leopoldina.[10] les cinq navires internés sous U.S. Control all est devenu des navires de transport de la marine des États-Unis et a été renommé comme suit :

Croix-Rouge SS, l'ex-hambourg, à falmouth en 1914

Barbarossa est devenu uss mercure (id-3012)[3]

Friedrich der grosse est devenu uss huron (id-1408)[2]

Prinzess irene est devenue uss pocahontas (id-3044)[13]

Hambourg est devenu uss powhatan (id-3013)[10]

La princesse alice est devenue uss princesse matoika (id-2290)[14]

Ces cinq transports ex-allemands ont transporté plus de 95 000 soldats américains en France avant l'armistice.[15]

Service d'après-guerre
À la fin de la Première Guerre mondiale, les réparations de guerre ont attribué définitivement les huit navires saisis aux nations qui les détenaient. De plus, kÖnigin luise et bremen, mis en sécurité en allemagne pendant la guerre, ont été affectés au royaume-uni.[12] à part ces deux, seuls deux autres navires de classe barbarossa ont changé de registre national après la guerre. Le Brésil a vendu leopoldina (l'ex-blÜcher) à la compagnie française générale transatlantique qui l'exploitait sous le nom de suffren.[10] pocahontas (ex-prinzes irene) fut désarmé à gibraltar après des pannes mécaniques et fut racheté par ndl en 1923. Il devint le seul membre de la classe barbarossa à reprendre la navigation sous pavillon allemand. D'abord renommé brême et plus tard karlsruhe (pour libérer le nom brême d'un navire plus récent), il navigua principalement sur la route brême-new york.[13]

En 1922, la ville d'honolulu (l'ex-friedrich der grosse), naviguant lors de son premier aller-retour sur la route los angeles-honolulu pour la compagnie de bateaux à vapeur de los angeles, a pris feu et a brûlé dans une mer calme. Personne à bord n'a été tué ou blessé lorsque les canots de sauvetage ont été lancés, et lorsque le remorquage de la carcasse brûlée s'est avéré infructueux, le navire a été coulé par les tirs d'un garde-côte des États-Unis, il était le seul membre de la classe barbarossa à couler. ] à la fin des années 1920, six autres navires barbarossa avaient atteint leurs fins aux mains des démolisseurs de navires, et aucun des trois navires restants ne survivrait à la décennie suivante. Tous ont été mis au rebut en 1935, mettant fin à la carrière de la classe barbarossa.

Navires
Constructeur de tonnage de navire d'origine

Noms de lancement de Fate Later de l'opérateur
FRIEDRICH DER GROSSE[16] 10 531 GT AG VULCAN NDL 1 AOT 1896 COUPÉ APRÈS UN INCENDIE, 1922 HURON, 1917

BARBAROSSA[12] 10 769 GT BLOHM & VOSS NDL 5 SEPTEMBRE 1896 A LA FERMETURE, 1924 MERCURE, 1917

KÖNIGIN LUISE[16] 10 566 GT AG VULCAN NDL 17 OCTOBRE 1896 FERMÉ, 1935 OMAR, 1921

BREMEN[17] 10 525 GT SCHICHAU-WERKE NDL 14 NOVEMBRE 1896 À LA FERMETURE, 1929 CONSTANTINOPLE, 1921

KÖNIG ALBERT[11] 10 643 GT AG VULCAN NDL 24 JUIN 1899 FERMÉ, 1926 FERDINANDO PALACIANO, 1915

HAMBOURG[10] 10 532 GT AG VULCAN HAPAG 25 NOVEMBRE 1899 À LA FERMETURE, 1928 POWHATAN, 1917

PRINZESS IRENE[18] 10 881 GT AG VULCAN NDL 19 JUIN 1900 À LA FERMETURE, 1932 POCAHONTAS, 1917

KIAUTSCHOU[19] 10 911 GT AG VULCAN HAPAG 14 SEPTEMBRE 1900 À LA FERMETURE, 1934 LA PRINCESSE ALICE, 1904

MOLTKE[20] 12 335 GT BLOHM & VOSS HAPAG 27 AOT 1901 À LA FERMETURE, 1925 PESARO, 1919

BLÜCHER[21] 12 334 GT BLOHM & VOSS HAPAG 23 NOVEMBRE 1901 À LA FERMETURE, 1929 LEOPOLDINA, 1917


Voir la vidéo: Al