Qu'est-ce qui pourrait expliquer le mythe (ou la vérité) des défenseurs ivres lors de la bataille des plaines d'Abraham ?

Qu'est-ce qui pourrait expliquer le mythe (ou la vérité) des défenseurs ivres lors de la bataille des plaines d'Abraham ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'ai rencontré des références populaires à l'état détrempé ou détrempé des défenseurs français et canadiens de la ville de Québec lors de la bataille des plaines d'Abraham. La plupart du temps, ces références sont faites par le côté perdant ou leurs descendants. Il semblerait, selon eux, que la perte de la bataille doit être attribuée à l'état d'ivresse soit des soldats eux-mêmes, soit de leur commandant ; Louis-Joseph de Montcalm. Des exemples de ceci sont fournis ci-dessous :

Extrait de "Mon Pays" de "Les Cowboys Fringants"

[… ]

Sur les plaines d'Abraham, l'armée trinquait à l'eau de vie / Dans les plaines d'Abraham, l'armée était une trinquer avec des spiritueux

Tout en bas de la falaise, les Anglais prenaient des fusils / En bas de la falaise, les Anglais ont préparé leurs canons

[… ]

Si Montcalm n'avait pas été saoul / Montcalm n'avait-il pas été ivre

Si l'armée n'avait pas pris un coup / L'armée n'avait-elle pas été quatre feuilles au vent

Les Anglais feraient à peine le Waterloo ! / Les Anglais seraient à peine arrivés à Waterloo

Traductions en italique par moi, j'insiste sur moi.

Extrait de "La Cohorte Fantôme" de Frédérique Champagne

Cadavres fleur-de-li-sés sur les plaines d'Abra-ham / Corps portant la fleur de lys sur les plaines d'Abraham

Mont-calm tiré dans le dos / Montcalm a tiré dans le dos

Vergor saoul mort célèbres blessés à mort à l'Anse-au-Foulon / Vergor ivre aveugle capturé mortellement blessé à Anse-au-Foulon

Traductions en italique par moi, j'insiste sur moi. A savoir, Vergor était l'officier français chargé de la défense de l'Anse-au-Foulon.

D'autres exemples surgissent de temps en temps dans le discours public, des articles ou d'autres médias.

Alors, quelle est la source de ce mythe selon lequel les défenseurs de Québec en 1759 étaient ivres de service alors qu'une force ennemie connue se trouvait à proximité ? Ou y a-t-il du vrai dans ces affirmations ? Les travaux érudits sur le sujet de la bataille semblent suggérer que Montcalm a commis une erreur en n'attendant pas de renforts avant d'attaquer.

Je suis conscient que pendant cette période, les gens consommaient ce qu'on appelait de la petite bière (moins de 2,8 % d'alcoolémie) comme moyen d'hydratation exempt d'agents pathogènes, les soldats en recevaient même une ration, se pourrait-il que ces les pratiques historiques sont-elles confondues avec les perceptions plus modernes de la consommation de bière ?

Ou est-ce que de telles affirmations concernant l'ivresse du côté perdant sont simplement une interprétation moderne des événements qui déplace la responsabilité de la perte sur d'autres facteurs que les prouesses martiales, la stratégie, la tactique, la logistique et la chance qui composent la somme de la guerre ? ?


Voir la vidéo: Pour en finir avec la bataille des Plaines dAbraham


Commentaires:

  1. Jimmy

    figase O_O

  2. Malashicage

    Vous avez tort. Je peux défendre ma position. Écrivez-moi dans PM.

  3. Brock

    il me semble que c'est la phrase remarquable

  4. Dahn

    you were visited by simply excellent idea

  5. Beattie

    peut ici l'erreur?

  6. Vudoll

    Vous avez frappé la marque. Il y a quelque chose là-dedans aussi, cela me semble une bonne idée. Je suis d'accord avec toi.

  7. Tezahn

    Je suis désolé, mais je ne télécharge pas Aytoy ...

  8. Eskor

    Je suis désolé, cela a interféré ... chez moi une situation similaire. Écrivez ici ou dans PM.



Écrire un message