Les pneus suspendus au pont de Mostar ont-ils aidé à le protéger ?

Les pneus suspendus au pont de Mostar ont-ils aidé à le protéger ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

À divers moments (par exemple 00:14) dans ce documentaire de la BBC sur Stari Most (vieux pont) de Mostar, vous pouvez voir des dizaines de pneus de voiture suspendus au pont avant sa destruction dans le conflit croato-bosniaque.

Les histoires du rôle de Mostar dans ce conflit mentionnent les pneus (et les matelas) qui ont été employés « en vain » par ses défenseurs pour protéger ses points les plus faibles des bombardements. Il semble que le pont ait résisté à plusieurs coups d'artillerie, alors peut-être que les pneus ont aidé un peu.

Les pneus étaient-ils utiles pour protéger la structure des bombardements?


Autant que je me souvienne, les pneus ont été mis sur le pont principalement comme protection contre les obus de mortier qui ont une faible vitesse. Les pneus aident en effet avec les obus à faible vitesse et aident à absorber les explosions.

Cependant, les pneus n'aident pas (beaucoup) avec les obus d'artillerie à grande vitesse et les obus de char tirés sur les côtés comme ceux qui font tomber le pont.


Mostar à Pocitelj: Un guide complet pour visiter le ‘Open Air Museum’ de l'époque ottomane

Vous planifiez une visite à Mostar ? Ne sautez pas la ville voisine de Pocitelj. Ce guide de Mostar à Pocitelj couvre les instructions relatives aux transports en commun, les meilleures choses à faire à Pocitelj et tout ce que vous devez savoir pour une excursion d'une journée parfaite de Mostar à Pocitelj.

‘Vous devez aller à Pocitelj. C'est mon endroit préféré, pas seulement en Bosnie-Herzégovine, mais dans le monde. J'étais un peu sceptique quand Dalida, ma guide à Sarajevo, m'a dit cela.

Elle venait juste de finir de me montrer son flux Instagram, rempli de photos de sa randonnée au Monténégro et de ses voyages dans toute l'Europe. Mais elle avait raison, il y a quelque chose d'exceptionnel à propos de Pocitelj.

Après avoir passé un mois à voyager dans toute la Bosnie-Herzégovine, c'était mon endroit préféré dans le pays. Les ruines en ruine, l'histoire fascinante mais tragique, la rivière turquoise Nevreta qui serpente à travers la ville, il n'y a rien d'autre comme ça.

C'est particulièrement merveilleux au printemps, lorsque les premières fleurs sauvages commencent à apparaître et que les grenades de la saison dernière sont encore accrochées aux arbres.

Un petit point sur la carte A 30 km au sud de Mostar, nous avons visité Pocitelj depuis Mostar deux fois : la première fois dans le cadre d'une visite guidée de Sarajevo en voiture, et la deuxième fois indépendamment de Mostar en utilisant les transports en commun.

Il y a beaucoup de désinformation concernant le voyage de Mostar à Pocitelj en bus. Cet article est principalement conçu pour clarifier cela en fournissant des instructions à toute personne qui, comme nous, souhaite voyager de Mostar à Pocitelj mais n'a pas de voiture.

En plus des informations pratiques, j'ai essayé de remplir ce post de photos et autres conseils pour inspirer votre visite.

Veuillez noter: Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie que je peux gagner une commission si vous effectuez un achat en cliquant sur un lien (sans frais supplémentaires pour vous). Apprendre encore plus.


Un roman le plus lisible relie deux mondes

17 juin 2021

Porugl : Fils des Enfers par Kamnguru Nem, publié indépendamment, 183 pages. ISBN : 9798520442332. Disponible sur Amazon Australie, ebook 25,94 $, livre de poche 42,83 $

BAIE DE TUMBY - A gigl ambu est un esprit féminin qui vit dans le monde souterrain et voyage la nuit dans le monde extérieur, où vivent les humains, pour chercher secrètement de la nourriture.

Le monde souterrain est gouverné par un ancien serpent, Kerwanba. Parmi ses sujets figurent les esprits, les nains et le mystérieux fumeur makan nem qui agissent en tant que propriétaires.


Examen: 6 des meilleurs inserts de pneus montés et évalués

Bienvenue dans le test d'insertion en deux parties. Tout d'abord, quelques comparaisons visuelles et mon évaluation initiale de ce qu'ils ressentent. La deuxième partie comportera une approche basée sur les données avec une résistance aux chocs et des tests de télémétrie dans le monde réel. Restez à l'écoute pour la deuxième partie!

Les pneus tubeless l'ont emporté sur leurs homologues à chambre à air en VTT, mais cela ne veut pas dire que c'est le système parfait. Non seulement il est vulnérable à la possibilité d'expulser l'air du pneu à forte charge ou dans les virages, mais il doit également être un système qui évite les dommages et la destruction tout en résistant à toute une variété de forces et d'abrasions différentes.

Comment garder au mieux nos pneus gonflés ? Et, qui plus est, existe-t-il un moyen qui non seulement signifie que nous sommes moins susceptibles de crever, mais qui inclut également une poignée d'avantages en termes de performances ?

Les inserts de pneus sont une solution potentielle. Peut-être que vous en avez besoin, peut-être pas. La façon dont nous spécifions nos roues, nos pneus et même nos inserts dépend en grande partie de l'endroit et de la façon dont nous roulons. C'est un sujet vraiment intéressant. Certaines personnes choisiraient un pneu lourd sans insert et certaines combineraient les deux pour une protection totale. Ce qui m'intéresse au cours de cette comparaison, c'est l'idée d'utiliser un pneu légèrement plus léger que d'habitude tout en profitant, espérons-le, de tous les avantages que l'insert a à offrir.

En règle générale, je ferais rouler un pneu arrière pesant environ 1200g ou 1250g. Pour ce test, j'ai utilisé des pneus plus légers d'environ deux ou trois cents grammes. Mon objectif ultime était d'avoir un pneu et un insert qui grossièrement le même poids total qu'un pneu plus lourd.

Les avantages de cela pourraient être triples. Un pneu plus souple encore amélioré en utilisant des pressions plus basses pour offrir des niveaux d'adhérence plus élevés, combinés à un soutien accru de l'insert dans les virages tout en offrant une meilleure protection de la jante.

Les tests ont impliqué un premier essai à sec alors que j'étais au Portugal en utilisant un pneu Vittoria Martello 2,35" à enveloppe Trail sur des roues Silt AM 29 de 30 mm de large. Cette période a été très brève et était en grande partie due à la réalisation de la vidéo ci-dessus. Je devais commencer une autre période de test sur un nouveau jeu de roues, un jeu de Mavic Crossmax XL , également avec une largeur de 30 mm, et je ne voulais pas brouiller l'eau en ajoutant une variable.

Au cours de cette période prolongée sur le Mavic, j'ai utilisé Maxxis Assegais MaxxTerra 2.5" et Exo+ avant et arrière comme pneu de contrôle. Je l'ai choisi parce que c'est un choix de pneu agressif et large populaire, et il est également plus léger que ce que j'opterais normalement. Pendant cette période comparaison, nous avons des inserts de six grandes marques.

Avant de commencer les tests pour de bon, je me suis familiarisé avec les pneus et les roues sans inserts. Ils se sont comportés admirablement, mais les rots n'étaient pas rares, les cliquetis et les coups étaient un thème récurrent et je pouvais souvent sentir le pneu rouler et se tortiller dans les virages. Pour votre référence, je pèse 85 kg et je ne dirais pas que je suis trop agressif sur le vélo.

Un système d'insertion ou simplement une protection de jante ?

À quel point deux inserts peuvent-ils être différents l'un de l'autre ? Je pensais que ce serait assez clair, mais je n'avais pas prévu à quel point la différence de sentiment serait prononcée entre eux. Dans mon esprit, j'ai rapidement séparé les inserts en deux groupes : un système qui utilise des inserts pour maximiser les performances du pneu et un dispositif qui aide à couvrir certains des angles morts d'un pneu tubeless tels que la stabilité et la protection de la jante.

Je pense qu'il vaut également la peine de mentionner que ce n'est pas parce que quelque chose est silencieux que cela signifie nécessairement que la jante est insensible aux dommages. De même, si quelque chose fait du bruit, il se peut que ce ne soit pas du fait que l'insert touche le fond et que la jante heurte un obstacle, mais plutôt quelque chose comme l'insert frappant la jante. Dans la deuxième partie des tests, nous examinerons plus en détail les charges maximales des inserts de manière plus contrôlée. Pour l'instant, c'est une course folle d'essayer d'affirmer quel impact signifierait quoi dans quelque chose qui est si difficile à répéter.

En raison des dizaines de fois où j'ai remonté les pneus à carcasse EXO +, je ne suis pas très confiant pour engager mes conclusions dans l'article concernant la régularité avec laquelle le pneu rotait en poussant fort sur un terrain accidenté. Pour un pneu relativement léger, c'est un problème que je rencontrerais normalement et je me sens mal à l'aise de poser quoi que ce soit, positif ou négatif, à n'importe quel pied d'insertion particulier par rapport à cela car j'aurais du mal à en être certain. Je pense qu'ils m'ont tous aidé dans une certaine mesure, et cela ne veut pas dire que je n'ai pas eu l'impression que certains étaient moins enclins à perdre de l'air que d'autres, mais à cause des réinstallations constantes étant une variable si énorme (à la fin, je pouvais adapter les inserts sans utiliser de leviers) Je me sentirais mal à l'aise d'affirmer quoi que ce soit à coup sûr.

En termes d'installation, je suggérerais que le Panzer et le MegaNorris se sont séparés comme étant les plus faciles à installer. Le Rimpact, le Vittoria et le Tannus constitueraient la mi-table tandis que le CushCore fermerait la marche. Ce n'est pas que certains étaient particulièrement difficiles, ou me dissuaderaient de les acheter, mais si c'est un problème, c'est ainsi que je les classerais.

Lors du démontage des pneus, je les classerais de la même manière.

J'ai commencé chaque période de test avec 21 psi à l'avant et 24 psi à l'arrière avant de descendre progressivement.

Parmi les inserts, le CushCore et le Rimpact nécessitent des valves tubeless non standard pour fonctionner avec eux. Pratiquement, ils sont tous fournis avec votre achat. Tous les autres utilisent des valves tubeless classiques. Panzer, va même jusqu'à fournir une bouteille de scellant à chaque achat. Le scellant, qui ne contient ni latex ni ammoniaque, est remarquablement fin pour faciliter l'injection à travers la valve.

Chaque insert a passé plusieurs jours principalement sur la même piste d'essai. Il y avait un bon mélange de roches, de racines et de virages. Il comprenait également de nombreuses zones où l'adhérence était essentielle. Cela signifiait que je pouvais vraiment profiter des avantages de l'utilisation de pressions plus basses dans ma quête de la configuration optimale. Ma première course sur la piste sans inserts, alors que je courais à 21/25 psi, m'a laissé grimacer de sympathie pour mes jantes alors que les impacts de pierres les faisaient crier avec une régularité inquiétante. Il avait certainement le terrain pour utiliser toute la course du pneu et des virages que vous pouviez frapper suffisamment fort pour mettre en évidence toute déformation et torsion.


Les champs empoisonnés de Mashkan-shapir

Mashkan-shapir n'a pas la même reconnaissance de nom qu'un mastodonte historique comme Babylone. Mais comme le New York Times l'a détaillé, cette ancienne ville irakienne rivalisait autrefois avec Babylone en importance. Situé à 90 miles au sud-est de l'actuelle Bagdad, Mashkan-shapir était techniquement contrôlé par la cité-État Lasara, mais est devenu un emplacement stratégique sur le plan militaire et une plaque tournante animée du commerce de fabrication. Son apogée économique a commencé vers 2050 avant JC et a duré environ trois siècles. Mais Mashkan-shapir a perdu sa rivalité avec Babylone et est devenue une cité perdue en général.

L'endroit s'est embrasé, mais pas glorieux. L'un des contributeurs à la disparition de Mashkan-shapir était le système d'irrigation même qui l'a aidé à prospérer. Comme indiqué dans Le triangle du commerce : dans le berceau de la civilisation, "l'irrigation [avait] une caractéristique Catch-22." Les eaux d'irrigation laissées à décanter dans les champs se sont évaporées, produisant un résidu salé qui a empoisonné les plantes. Mais tenter de drainer l'eau aurait provoqué une érosion.

Le coup mortel porté à Mashkan-shapir a sans doute été porté par la mort elle-même. La ville tomba aux mains des Babyloniens au XVIIIe siècle av. L'empereur babylonien Hammurabi est mort en 1750, provoquant des insurrections dans toute la région, selon l'UPI. « Des digues et des barrages ont été détruits et des villes, dont Mashkan-shapir, ont été incendiées. »


La cruauté du cartel de Sinaloa d'El Chapo n'a pas de limites : décapitations à la tronçonneuse, parties du corps éparpillées dans les rues

Le cartel d'El Chapo à Sinaloa est responsable de violences brutales, notamment de décapitations à la tronçonneuse et de morceaux de corps éparpillés dans les rues.

C'est un niveau de violence si brutal, c'est presque insondable.

« Il y a quelques années, les citoyens du monde entier ont été totalement choqués par les décapitations et les meurtres par immolation perpétrés par l'Etat islamique. Cela m'a pris par surprise », a déclaré à Fox News Joshua Fruth, un consultant en risques axé sur les réseaux de menaces transnationaux. « Parce que ces tactiques sont perpétuées par Sinaloa depuis un certain temps. »

Fruth faisait référence au cartel de plusieurs milliards de dollars qui continue d'opérer depuis le Mexique et dans tous les États-Unis, malgré le fait que son chef accusé, Joaquin "El Chapo" Guzman, est jugé dans une salle d'audience de Brooklyn, N.Y..

Fruth a déclaré que les tactiques horribles du cartel comprenaient l'injection d'adrénaline et d'autres substances qui affectent le système nerveux central de ses victimes, "qui les maintenaient éveillées pour améliorer les réponses des récepteurs de la douleur pendant une torture lente et prolongée". Ces tactiques sont utilisées contre les femmes et les enfants, a déclaré Fruth, y compris "les membres de la famille de rivaux ou de mouchards, pour obtenir des informations et semer la peur. Ces cartels ont des antécédents d'agression sexuelle contre les membres de la famille de leur cible et de forcer la cible à observer. "

Et ce n'est que la pointe de l'iceberg imbibé de sang. Les autres méthodes utilisées pour assassiner sont trop dures pour même le plus horrible des films d'horreur hollywoodiens.

Il y a la décapitation à la tronçonneuse - une méthode préférée selon laquelle Guzmán, qui figurerait dans une vidéo de 2010 faisant exactement cela pour assassiner la victime Hugo Hernandez. Pire encore, le visage de Hernandez aurait été décollé après avoir été tué et cousu sur un ballon de football.

Ensuite, il y a la pratique de mettre les gens dans des tambours et de les faire bouillir ou de les incendier ou de nourrir les humains avec des animaux exotiques comme les lions et les tigres.

Une riche native de Tijuana a décrit à Fox News le jour où elle rentrait du travail un jour pour trouver un colis contenant le corps de son mari, découpé en morceaux et renvoyé par des associés du cartel.

Les cartels de la drogue comme le Sinaloa sont connus pour incendier des bus et détruire des routes. (Fox News)

Dans d'autres cas, il s'agit de personnes « en voie de disparition », car les corps ne seront généralement jamais retrouvés ou ne pourront pas être identifiés. Les raisons de la « disparition » des ennemis du cartel varient.

Peut-être étaient-ils liés à un gang rival ou n'ont-ils pas fait leur travail correctement. Peut-être ont-ils accumulé une dette trop élevée ou ont-ils été considérés comme un problème de sécurité en parlant aux forces de l'ordre. Et bien sûr, il s'agit parfois simplement d'une erreur d'identité ou simplement d'être pris entre deux feux.

Un haut responsable américain de l'application des lois a déclaré qu'il était courant de se réveiller avec des informations faisant état d'un meurtre accompagné d'une série d'images intensément graphiques – des torses sans tête jetés dans des bains d'acide aux yeux crevés et autres parties du corps.

« Les cartels semblent vraiment aimer les décapitations. Ils coupent la tête, jettent des parties du corps dans la rue ou lors de fêtes pour intimider et menacer », a déclaré Derek Maltz, ancien agent spécial en charge de la division des opérations spéciales de la Drug Enforcement Administration à New York. « Ils tuent à des niveaux sans précédent. »

Craig Caine, un vétéran à la retraite de longue date du US Marshals Service à New York, a déclaré que les "trucs du métier" appris par le Sinaloa avaient été développés par les cartels colombiens précédents dans les années 1980 et 1990.

« La foule italienne (était) principalement (était) les mains avec une arme à feu à l'arrière de la tête. Ensuite, les cartels colombiens sont arrivés et ont voulu envoyer un message et semer la terreur », a déclaré Caine. « Les cartels mexicains ont leurs propres manières. Et maintenant, ils sont juste devenus plus gourmands et ne savent plus où s'arrêter.

Caine se souvient avoir vu des entrepôts à Brooklyn chargés de drogue et d'argent, dans lesquels le code vestimentaire imposé pour les femmes était d'être nue, tout en mélangeant des sacs de crack au nom des cartels. Les femmes subiraient ensuite des fouilles corporelles humiliantes avant de partir, pour s'assurer qu'aucun produit n'avait été volé.

Dans un autre cas, a déclaré Caine, un jeune couple qui avait traversé les cartels a été découvert mort – ligoté, les pieds attachés ensemble, nu et empalé sur une clôture – avec « ses parties inférieures fourrées dans sa bouche ».

"La violence est impitoyable", a conjecturé Caine. "Il n'y a pas de code d'honneur."

Des corps gisent au bord d'une route après une fusillade dans l'État mexicain de Sinaloa en juin dernier. (AP Photo/Enric Marti, dossier)

Et tandis que la grande majorité de la barbarie a lieu au sud de la frontière américaine, le sol américain est loin d'être à l'abri. Les autorités appellent cela la violence « de débordement ».

En juin, le corps de la grand-mère de 49 ans en Alabama, Oralia Mendoza, et de sa petite-fille de 13 ans, Mariah Lopez, une collégienne ayant des besoins spéciaux, ont été vicieusement massacrés – le résultat présumé d'avoir été pris dans les violences du cartel de Sinaloa. .

Mendoza aurait tenté de transférer un quart de kilo de méthamphétamine de Norcross, en Géorgie, à Huntsville, en Alabama, avec son petit ami associé à Sinaloa et un ex-petit ami. Mais pendant le voyage, les hommes auraient sonné l'alarme au sujet d'un double jeu. Sentant le danger, Mendoza a envoyé un texto à un ami non identifié, lui demandant de les rencontrer.

Mais les hommes avec Mendoza auraient découvert les textes tard dans la nuit. Ils ont réveillé Mendoza et son petit-fils et leur ont dit qu'ils seraient transportés en lieu sûr. Ils les ont plutôt emmenés dans un cimetière voisin, où Mendoza a été poignardé à plusieurs reprises, ont déclaré les procureurs, et laissé pour mort.

Le corps sans tête de Lopez - vraisemblablement un témoin du meurtre de sa grand-mère - a été découvert plus tard par un agriculteur, toujours vêtu de son pyjama de bonhomme en pain d'épice. Les deux hommes ont été inculpés de deux chefs de meurtre qualifié.

Au sud de la frontière, les autorités affirment que le Sinaloa est responsable d'une grande partie de la violence liée aux cartels qui a fait environ 80 000 morts depuis 2006, lorsque le gouvernement mexicain a officiellement lancé une guerre contre le trafic de drogue. D'autres experts ont mis ce nombre beaucoup plus haut, et disent que jusqu'à 200 000 ont peut-être été victimes des gangs de la drogue. 26 000 autres personnes auraient disparu au cours de cette période.

« Le cartel de Sinaloa est une organisation sauvage et brutale. Il y a une épidémie de meurtres au Mexique et la majorité de ceux-ci sont commis par le crime organisé », a déclaré Jeffrey James Higgins, agent spécial de surveillance à la retraite auprès de la Drug Enforcement Administration. « Le cartel de Sinaloa est le plus ancien et le plus grand cartel du Mexique et, en tant que tel, il a une influence démesurée sur le taux de meurtres au sud de la frontière américaine. »

David Gaddis, PDG de la société de protection internationale G-Global Protection Solutions, et ancien chef des opérations d'exécution à la DEA, a déclaré que le cartel de Sinaloa avait massacré plus d'un millier de personnes par mois. « Maintenant, il varie généralement entre 200 et 300 par mois. »

La violence augmente généralement lorsque les cartels se disputent pour un contrôle territorial accru ou lorsqu'ils sont confrontés à une offensive militaire.

Compte tenu du vide du pouvoir depuis l'arrestation et l'extradition de Guzman, les analystes disent que le chaos est à nouveau en hausse.

« Des juges, des procureurs et des policiers sont tués parce qu'ils ont refusé de recevoir des pots-de-vin, ou comme moyen de libérer des accusés sous leur contrôle, ou comme messages pour menacer d'autres membres de la communauté des forces de l'ordre », a déclaré Higgins. « Des militaires peuvent être tués lors d'affrontements directs avec des membres du cartel ou pour protéger les produits du cartel. Les politiciens sont souvent tués pour avoir tenu tête au cartel ou avoir porté atteinte à l'état de droit. Des civils sont tués pour avoir témoigné devant un tribunal ou pour avoir informé sur le cartel. »

Selon les experts, les tueurs à gages spécialisés ont un rôle crucial et de plus en plus important au sein de la structure de Sinaloa. "Les assassinats sont généralement perpétrés par des sicarios - des tueurs à gages professionnels", a déclaré Fruth. "Mais je suppose qu'il n'est pas rare que des membres juniors soient désensibilisés à la violence en montrant leur loyauté à travers une initiation qui nécessite la réalisation d'une exécution."

Et c'est une menace apparemment non limitée par la géographie.

"Les cartels ont frappé des hommes qui voyageront n'importe où ou n'importe quand pour s'occuper de leurs sales affaires meurtrières", a ajouté Maltz. "Les cartels mexicains comme Sinaloa devraient être désignés comme des organisations terroristes étrangères et nous devrions exercer beaucoup plus de pression pour arrêter la folie dans le monde."


Modifier les paramètres de SafeSearch

  1. Sur votre ordinateur, accédez à Paramètres de recherche.
  2. Sous "Filtres SafeSearch", cochez ou décochez la case à côté de Activer SafeSearch.
  3. Au bas de la page, sélectionnez sauvegarder.

Noter: Si vous ne pouvez pas modifier vos paramètres SafeSearch, votre administrateur a peut-être défini SafeSearch pour qu'il soit toujours activé. Si vous pensez que le paramètre SafeSearch de votre réseau remplace votre paramètre individuel, contactez l'administrateur réseau de votre FAI pour plus d'informations.


Les pneus suspendus au pont de Mostar ont-ils aidé à le protéger ? - Histoire

Certaines choses que nous achetons sans trop y penser – lait, mascara, chaussettes etc. – car elles ne nous coûtent pas cher, même si nous nous trompons parfois. Ou nous n'avons pas à vivre avec eux longtemps. D'autres choses nécessitent cependant un examen plus attentif. Ce sont les gros achats. Les choses qui nous coûtent beaucoup d'argent ou que nous aurons pendant des années. Et ils ne deviennent pas beaucoup plus gros qu'une voiture.

Dans le même temps, la façon dont nous nous déplaçons dans notre vie a considérablement changé ces dernières années. Des transports en commun à l'essor des services à la demande faciles à utiliser comme Uber et Lyft, en passant par la possibilité de véhicules autonomes à l'avenir, notre relation avec la voiture évolue plus que jamais.

Tout cela signifie que la façon dont ils sont vendus doit également changer. Les détaillants automobiles doivent se rapprocher plus que jamais des clients, faire partie de leur vie avant même d'acheter. Voici 13 initiatives phares qui montrent comment le commerce de détail automobile évolue pour y parvenir. Obtenez encore plus d'inspiration avec l'une des présentations Future of Automotive Retail d'Insider Trends.

Crédit image : Intersect par Lexus

1. Intersection par Lexus

L'une des grandes tendances de la vente au détail automobile est de vendre plus qu'une simple voiture. Les espaces Intersect by Lexus en sont un parfait exemple dans la mesure où ce ne sont pas des espaces pour acheter des voitures. C'est ambitieux. Cela vous donne envie de posséder une Lexus en vous vendant le style de vie qui l'accompagne.

Le plus récent espace Intersect à New York est aussi peut-être le meilleur. Cela ne ressemble pas à une sorte de commerce de détail automobile typique, mais plutôt à une maison chaleureuse et luxueuse - ce qui est exactement ce que c'est vraiment. Il dispose d'un café, d'un restaurant, d'une galerie d'art, d'un espace de réunion et d'événements et d'une zone de vente au détail, qui offrent ensemble une multitude de raisons de visiter.

Lexus vise à établir de véritables liens avec des clients qui, s'ils prennent la marque à cœur, choisiront, espérons-le, ses voitures à l'avenir. C'est une approche qui est de plus en plus adoptée dans l'industrie automobile - il ne s'agit pas de vendre une voiture à un client, mais tout ce qui va avec ce choix.

2. L'approche centrée sur le client de Rockar

L'une des choses que les gens ont traditionnellement associées à l'achat de voitures, ce sont les vendeurs arrogants. Il est facile de se sentir contraint de prendre une décision lorsque vous vous trouvez quelque part dans une salle d'exposition automobile et que quelqu'un vous lance du jargon.

C'est l'une des choses que Rockar change lorsqu'il s'agit d'acheter une voiture. L'entreprise souhaitait que le processus fonctionne mieux pour le client en combinant en ligne et hors ligne en un seul parcours fluide. Cela signifie apporter la salle d'exposition au client avec des espaces basés sur des centres commerciaux numériques. Après avoir commencé à travailler avec Hyundai, Rockar a ouvert en 2016 un magasin avec Jaguar Land Rover dans le centre commercial Stratford de Westfield.

Pour commencer, tout le voyage peut être effectué en ligne si vous le souhaitez, depuis la recherche d'une nouvelle voiture, sa configuration selon vos besoins, le financement et la livraison. Les clients peuvent également commencer en ligne et se rendre en magasin pour terminer, ou vice versa. Des essais routiers sont également disponibles dans les magasins du centre commercial.

Les espaces physiques sont dotés de Rockar Angels qui peuvent aider à répondre à toutes les questions nécessaires, mais surtout, ils ne reçoivent pas de commission sur les ventes. Cela supprime la pression et les tactiques de vente classiques de la conversation. Au lieu de cela, le client a le sentiment d'obtenir des informations authentiques pour prendre la meilleure décision pour lui-même. Plus de cela à venir, nous croyons.

3. Le modèle d'action de Rally Rd

Envie de posséder une voiture de luxe ou classique mais vous ne pouvez pas vous permettre le prix ? La start-up Fintech Rally Rd. peut vous aider à vous rapprocher de ce rêve. La société permet à quiconque d'acheter des actions de voitures de collection pour aussi peu que 8,25 $. Le tout se fait via une application mobile et les actions peuvent être échangées et vendues une fois achetées.

Ce qui est intéressant, c'est que Rally Rd. a maintenant ouvert un showroom à New York. L'espace présentera une gamme tournante de voitures disponibles pour investir. C'est un mouvement conçu pour attirer de nouveaux clients vers le service en leur donnant quelque chose de tangible en échange de leur argent. Il est plus facile de vendre un rêve de posséder une partie d'une voiture de luxe si vous pouvez réellement laisser quelqu'un le voir en chair et en os. Et si vous êtes un investisseur actuel, vous pouvez passer et voir dans quoi vous investissez votre argent.

Ce n'est pas la manière conventionnelle d'acheter une voiture, mais cela montre simplement les opportunités qu'il y a dans la vente au détail automobile en dehors du modèle de propriété traditionnel.

4. L'espace d'innovation d'Audi

Audi a expérimenté un certain nombre d'espaces de vente au détail différents qui utilisent le numérique pour se connecter avec les clients. Le nouvel Audi Innovation Space à Hong Kong est le dernier en date. Cette fois, la réalité virtuelle est au centre des préoccupations avec les visiteurs capables d'utiliser la technologie pour explorer tous les modèles actuels d'Audi.

Ils peuvent également personnaliser plus de 40 voitures différentes pour créer leurs véhicules parfaits, y compris la couleur de la peinture et les choix d'intérieur. La réalité virtuelle leur permet ensuite de visualiser leur conception de manière immersive et même de la prendre pour un essai virtuel. Alors que la réalité virtuelle est toujours en train de trouver ses marques en ce qui concerne les applications de vente au détail utiles, elle donne ici aux clients la possibilité d'avoir une idée de ce à quoi pourrait ressembler leur Audi de rêve. Et nous savons tous qu'il est plus facile de vendre un rêve si vous pouvez le faire croire.

L'Audi Innovation Space montre comment la technologie devient un outil précieux pour les détaillants automobiles. Surtout en ce qui concerne la tendance à ouvrir des espaces de marque plus petits dans les rues commerçantes, les centres commerciaux et autres lieux où se trouvent les clients, qui ne peuvent pas contenir plusieurs modèles de voitures. La technologie peut aider à combler cet écart en rendant toutes les offres de la marque disponibles à explorer.

5. Volkswagen Nous

L'avenir de la mobilité est une grande considération. Volkswagen We est la tentative du constructeur automobile bien connu de s'y attaquer. Cet écosystème numérique rassemble une variété de différents services interconnectés, tels que le stationnement sans espèces, les offres de vente au détail en voiture, la livraison en voiture et un modèle d'autopartage à venir. Certains ne fonctionnent qu'avec des véhicules Volkswagen, mais l'entreprise s'associe également à d'autres pour en rendre certains plus ouverts.

Une partie de l'objectif avec Volkswagen We est d'éduquer les clients sur la mobilité, la technologie et les voitures du futur. L'année dernière, la société a ouvert le We Space à Berlin pour servir de centre communautaire avec des événements en magasin, des présentations, des installations et un espace de détente. C'est un endroit pour commencer et poursuivre les conversations avec Volkswagen désireux d'obtenir l'avis des clients dans le développement de nouveaux services. Et bien sûr, en même temps, les clients peuvent découvrir et s'inscrire aux services We. Encore une fois, cela revient à l'idée de vendre non seulement un produit, mais une idée.

6. Le « distributeur automatique » de voitures d'Alibaba

L'année dernière, Alibaba s'est associé à Ford pour créer un centre de super essai routier temporaire où les clients pouvaient essentiellement choisir une voiture dans un distributeur automatique géant et l'emmener pour un essai routier de trois jours. Basée à Guangzhou en Chine, l'installation était entièrement sans personnel, les clients utilisant une application d'accompagnement pour récupérer leur véhicule.

Les clients ont utilisé l'application pour choisir leur voiture, payer un acompte et planifier une heure de retrait. Une fois arrivés au centre, ils devaient prouver leur identité via un selfie. La voiture a ensuite été récupérée dans l'installation de stockage à plusieurs étages pour qu'ils puissent commencer l'essai de conduite. S'ils n'aimaient pas la voiture qu'ils avaient choisie, ils pouvaient l'échanger contre une autre.

En laissant les clients potentiels vivre avec le véhicule pendant plusieurs jours, plutôt que quelques minutes ou heures (comme pour un essai routier typique), Ford espérait leur donner envie de ne plus s'en passer par la suite. Si un client voulait garder la voiture, il lui suffisait de se rendre dans l'un des magasins Ford 4S pour payer le reste du coût. Ils ont également reçu des incitations, telles que des remises, en fonction de leur histoire avec Alibaba. C'est l'un des mélanges les plus intéressants de vente au détail automobile en ligne et hors ligne et nous pouvons le voir s'étendre.

7. Lieu BYTON

BYTON est l'une des nouvelles entreprises de voitures électriques intelligentes qui ont fait leur apparition ces dernières années. C'est tellement nouveau en fait que ses premières voitures ne sont pas encore en vente mais devraient arriver cette année. Cela a incité à passer au commerce de détail physique avec le lancement de BYTON Place à Shanghai, un espace d'éducation et de vente qui utilise la technologie pour interagir avec les clients.

Les clients peuvent utiliser la réalité augmentée pour en savoir plus sur la technologie automobile, la réalité virtuelle pour voir ce que cela pourrait être de conduire l'un et d'autres écrans interactifs pour explorer la marque. Il existe également des éléments physiques que les clients peuvent récupérer et avec lesquels ils peuvent interagir.

Ce qui est vraiment intéressant, c'est que les visiteurs peuvent visioconférence avec les personnes derrière les voitures elles-mêmes, de la direction aux ingénieurs et aux concepteurs. BYTON Place consiste à créer un mouvement autour de la marque et, en partie, à donner aux clients le sentiment qu'elle leur appartient.

8. Le programme d'achat en ligne et hors ligne de CarMax

CarMax est un autre concessionnaire de voitures d'occasion qui bouleverse le processus normal d'achat de voitures. L'entreprise a beaucoup investi dans des moyens de lier le parcours en ligne et hors ligne, ayant reconnu l'importance du numérique. Les clients peuvent désormais effectuer 90 % du processus d'achat d'une voiture en ligne, y compris commander un essai routier depuis leur domicile. Une fois qu'ils ont choisi une voiture, ils peuvent choisir de la récupérer dans l'un des magasins CarMax ou de la faire livrer à leur domicile, où l'assistant terminera l'achat.

Il est important de noter que CarMax s'est également concentré sur la liaison de ces fils ensemble. Si vous commencez à acheter en ligne, vous pouvez reprendre là où vous vous étiez arrêté en magasin (et vice-versa) sans avoir à recommencer. L'autre chose que CarMax fait est d'exploiter toutes les données dont il dispose sur les clients pour leur recommander des modèles de voitures. C'est quelque chose qui est susceptible de se développer dans la vente au détail automobile, car les marques s'efforcent d'offrir une expérience de vente plus personnalisée.

9. Service d'abonnement voiture Cluno

Basée à Munich, Cluno est une start-up qui vend des abonnements automobiles. Plutôt que d'acheter une voiture, les clients peuvent payer un forfait mensuel tout compris pour souscrire au véhicule de leur choix. Vous devez souscrire à cette voiture pour un minimum de six mois, mais les frais comprennent l'assurance, les taxes, l'entretien courant, la couverture de panne et la voiture elle-même. La seule chose que vous devez payer séparément est le carburant. Il y a aussi des frais d'installation.

Après six mois, vous pouvez renouveler votre abonnement, mettre à niveau ou rétrograder votre voiture ou suspendre/annuler votre abonnement. C'est un modèle vraiment flexible qui signifie que si vous avez un changement de circonstances, comme un nouvel emploi, une nouvelle arrivée, une opportunité à l'étranger, etc.

À une époque où nous sommes tous habitués à avoir le dernier gadget ou smartphone brillant, la possibilité de continuer à mettre à niveau votre voiture est également attrayante. Il y a aussi beaucoup de commodité à avoir tout couvert par un seul frais. And of course, for Cluno it gets to maintain an ongoing customer relationship, unlike some traditional automotive brands. Expect to see more of this approach.

10. Carvana’s easy online service

Carvana doesn’t sell new cars. It’s an online-based sales platform for buying, selling or financing used cars. But it’s helping set some new standards for car buying thanks to its buy online and as-quick-as-next-day delivery options, which mean customers can have their new car brought to their door in as little as a day.

For those who prefer to pick-up their new purchase at a time that suits them, Carvana also operates a series of multi-storey car vending machines. Customers use a code, or in certain locations a special coin, to retrieve their vehicle, which also works as a little bit of theatre.

The whole online buying process can take as little as 10 minutes. Carvana runs its operations like a dealership by acquiring and vetting cars, and then letting customers view every detail via 360-degree imagery online. The company has thought about the entire car buying journey from the customer perspective and then worked to strip out the unnecessary or long-winded parts. The result is an online buying experience that’s more akin to how we shop for other things – and a window into how we may buy cars in the future.

11. Ford’s Next store showroom

While it’s now becoming quite common to see cars being sold from branded spaces in shopping centres, last year Ford took this a step further by opening a space inside Next’s Arndale flagship. This was all about putting Ford in the path of potential buyers as they go about their daily lives.

When someone comes to a car showroom it suggests a strong intention to buy, but customers may be thinking about the possibility of getting a new car long before that. At the same time visiting a showroom can seem like quite a time commitment. By being able to discover and explore Ford cars while out shopping for other things, customers can get started on their journey to buying much earlier.

The partnership aspect is also interesting here. Ford clearly sees alignment with Next in terms of the types of customer it is targeting. It also benefits from Next’s footfall and location rather than trying to open a comparable space of its own. We may well see more tie-ups like this between automotive and other brands that appeal to a certain lifestyle.

12. Roll by Goodyear

For something a bit different when it comes to automotive retail, you might want to check out Roll by Goodyear. Aiming to be a new way of buying tyres, Roll gives the customer all the power. To start with the physical Roll spaces look nothing like your typical garage. They’re bright, colourful and approachable – whoever you are.

When it comes to buying, customers can either order their tyres online or in the Roll showroom. They can then pick from a range of installment options – either dropping their car off at a showroom, book to have Goodyear pick up their car from a location of their choice or have the tyres installed wherever they are. It’s all about making getting new tyres as simple as possible.

This is a trend that’s happening all across the automotive industry. There’s a shift towards making things more accessible, less complicated, empowering customers and not bombarding them with jargon. And it’s only going to continue.

13. Space10 autonomous vehicles

Ok so this isn’t about selling cars per se, but maybe it could be. Last year Space10, the IKEA-backed lab that aims to create solutions for the future, unveiled its Spaces on Wheels concepts. The company took the approach that if the vehicles of the future will be self-driving then they no longer needed to look and act like cars. So what else could they be?

Based on the Space10 models we could see flexible workspaces on wheels, a roaming coffee shop, a mobile pharmacy or farmers’ market, a space to game while you travel, and one for sleeping. Naturally, one of the concepts is a store that travels. Not that Space10 considers these serious plans for the future, but more ideas to start a conversation about what is possible.

Certainly, adding retail opportunities into the mix makes sense – why not shop while on the bus or in a cab? And while that would be one form of automotive retail, what about an autonomous vehicle to sell cars from? Want to take a test drive? Why can’t the store, including your chosen vehicle, come to you?

What’s the future of automotive retail?

One thing is for sure – automotive retail is becoming more convenient for customers. Whether that’s through stores in shopping areas, the ability to shop online, test drives from home or something else, automotive retail is coming to where customers are. The buying process is shifting to be on the buyer’s terms, rather than the dealer’s.

There’s also a shift towards selling more than a single car. Automotive brands want to be part of their customers lives before and after a sale too. This is only going to become more important as the ways we move around develop. After all, if we’re not necessarily going to always want to own cars in the future, but want to have access to them, then automotive brands need to respond accordingly.

Retail spaces for brand building, conversation and community are becoming a bigger focus because this is how automotive companies ensure they are part of customers’ lives – however they choose to move around. It’s about positioning the automotive brand as part of a lifestyle choice. The great thing here is that there’s a customer’s existing lifestyle, and their aspirational one, which can both be fed in this way.

Tech is another key element of automotive retail’s future. Perhaps the most important is helping customers shop in the way they want – particularly when it comes to online. But it can also connect brands and customers and help them understand the USP of the particular vehicles on offer from virtual car walk-arounds to VR driving experiences.

The road ahead may get bumpy, but if automotive retail can move with the times it can go the distance.


BE SMART, BE SAFE

Motorcycle Safety:

Want to reduce your odds of dying in a crash? Get educated. New riders should complete a basic rider course from the MSF or similar while advanced tuition is available at race tracks. It can be cheaper than you fear.

Safety gear doesn’t just help prevent injury in a crash, it can also make riding more comfortable, put you in better control of your bike, and help you be seen by other drivers. Bright colors on your helmet and jacket/suit will help car drivers see you, potentially avoiding some of the common accidents detailed below.

1: A Car Turns Left In Front Of You

The most common motorcycle accident. A car fails to see you or judges your speed incorrectly, turning in front of you at an intersection. Blame inattention, distraction, blind spots and even psychology a driver looking for cars perceives merely an absence of cars, not the presence of a motorcycle.

How To Avoid It: Simple, you just need to see it coming. Part of your job as a motorcyclist is to develop a precognitive sixth sense. Look for signs that could indicate someone may turn in front of you: a car is at an intersection waiting to turn, there’s a gap in traffic near an intersection, driveway or parking lot. In either situation, slow down, cover your brakes and get ready to take evasive action. Yes, you do need to take something as innocuous as a car waiting in a turn lane as a major and immediate threat to your life. You also need to account for objects outside of your vision. Gaps in traffic indicate the possibility of someone coming through that gap, even if you can’t see them. Again, MAJOR THREAT, PREPARE FOR EVASIVE ACTION.

And once you’ve identified said threat, you can work it through levels of severity. Is the driver clearly able to see you, without obstruction from their window pillars, trees or signs? Is that person actually looking? Are they looking at you? How are they situated in the road? What is their speed? Where are their wheels pointing?

Look at their wheels, not the car – they’ll give you the first clue of movement. During all this, also be aware of what’s behind and to your side. Should you need to take evasive action, you’ll need to know your routes of escape. It’s no good braking in time to avoid a turning car, only to be swatted from behind by a tailgating SUV. What’s the road surface like? Is it going to be able to handle the full force of your brakes or are you going to lock them? You do know how to use the full ability of your brakes, right?

Under no circumstances should you “lay the bike down.” Your best chance of survival comes from shedding as much speed as possible pre-collision, and you’re going to be able to do that best with the bike completely upright, using both brakes. Even if you only have time to lose 10 or 20 mph, that could be the difference between going home with bruises and going home at all.

2: You Hit Gravel In A Blind Corner

You’re out riding the twisties when, seemingly without warning, you round a corner to find a patch of sand/gravel/leaves/horse dung/whatever in your path. You put your front tire in it and wipe out.

How To Avoid It: Don’t hit it in the first place. Ride at a pace where your reaction time and ability to take action fit within your range of vision. On the road, “Slow In, Fast Out” is an effective rule of thumb. Enter a corner wide, to increase your vision and at an easy pace. You can pick up the speed on the way out, once you can see.

Trail braking is a slightly more advanced skill that you’ll need to learn and practice on a track before applying on the road. Using it, you brake all the way to the apex using the front brake before swapping brake for throttle. Since you’re already on the brakes and the bike’s weight is distributed forward, compressing the front suspension and increasing the size of the front tire’s contact patch, you can easily tighten your line by applying a little more brake or widen it by letting off. Doing so should help you avoid obstacles such as gravel.

Another advanced skill, which is oddly controversial in rule-loving America, but which is taught by advanced police riders abroad, is to maximize vision by using the full width of the road, regardless of lanes. Vision equals safety equals speed. Again, learn this from a trained professional before trying it yourself.

3: You Entered A Corner Too Fast

And now it’s unexpectedly tightening and you’re just not going to make it around. Oh no.

How To Avoid It: Don’t be a dummy. Only ride as fast as you can see and use visual clues like telephone poles and signs to judge a road’s direction, even if that road is disappearing over a blind crest.

If you do find yourself going too fast in a corner, the best approach is to trust the bike and try to ride it out. The bike is likely more capable than you are, so it’s really you that’s not capable of making it around. Take as much lean out of the bike as possible by hanging off, look where you want to go and be as smooth as possible on the controls. Do not whack on the brakes, chop the throttle or do anything else that may upset the bike and cause a loss of traction. Don’t panic if a peg or knee or something else touches down, just try to hold that lean angle, look for the corner exit and ride it out.

This is another situation in which trail braking can be a real help, allowing you to safely shed speed while already in the corner.

4: A Car Changes Lane Into You

You’re riding in traffic when a car in another lane suddenly veers into the space you’re occupying. Remember, our tiny motorcycles can easily fit into blind spots and drivers looking for cars aren’t psychologically programmed to see motorcycles.

How To Avoid It: Be aware of where blind spots lie and spend as little time in them as possible. If you can see a driver's eyes in their mirrors, then they have the ability to see you, too (But remember that still doesn't always mean they're looking – Ed.).

Beware of situations where lane changes become more possible. Is highway traffic slowing, with one lane moving faster than others? People are going to want to be in that lane. Don’t be where they want to be.

Look for signs of a car changing lanes: turn signals, wheels turning, the car wandering around its own lane while the driver checks his/her mirrors and, of course, the driver’s head moving. Be aware of all that, in all the cars around you, at all times, and you’ll be good.

5: A Car Hits You From Behind

You come to a halt a stop sign/crosswalk/intersection/to avoid a family of baby ducks when the driver behind you doesn’t see you or isn’t trying to and plows into you at high speed. The most common car accident is a “fender bender.” A fender bender can kill a motorcyclist.

How To Avoid It: Use cars as your very own crumple zone. A single car stopped at a multi-lane stoplight, with more cars coming from behind? Pull in front of it (wave nicely) and you’re cushioned from any subsequent impacts. Between a line of cars works just as well.

No free crumple zones available? Stop to the side rather than the center of a lane, rapidly flash your brake light by tapping a brake lever, keep the bike in gear and your right hand on the throttle. Pay attention to what’s coming up behind you and be prepared to scoot away should it appear someone’s about to come plowing into you.

Be particularly aware in situations where there’s bad visibility, at times when drunk driving is prevalent (do all the bars around you let out at 01:00?) and when stops are unexpected, such as at pedestrian crosswalks on very busy streets and stuff like those cute baby ducks crossing the road.

6: Your Riding Buddies Are Idiots

You’ve seen it happen. A group is out for a ride when one of them stops suddenly or something similar. His buddy is too busy daydreaming to realize and hits him from behind. This has happened to us it can happen to anyone.

How To Avoid It: Make sure everyone is aware of proper group riding etiquette and knows to ride in a staggered formation. You’d be amazed how many people are unaware of this simple technique. Doing so increases vision and moves bikes out of line with each other, meaning a temporary lapse in attention won't result in a collision. Pick smarter riding buddies or do what I do: ride alone.

7: You Locked The Front Brake

Oh no, a deer/cute girl/cop/stopped traffic. You grab a fistful of front brake and, next thing you know, you’re lying on the ground, watching your bike cartwheel down the street.

How To Avoid It: Learn to use your front brake. It might seem counterintuitive, but that front brake is the most powerful and difficult-to-master component on your motorcycle it can alter your speed much more quickly than your engine.

If you’re just learning to ride, have simply never mastered this skill or bought a new bike and need to learn it, find a big, empty parking lot and start practicing. From a set speed (say, 30 mph), start braking at a certain mark, then repeat ad infinitum until you’ve reduced your braking distance as much as possible. You should be able to feel the tire on the very edge of locking up and the rear wheel lifting off the ground. Then go and practice at higher and higher speeds until you can employ the maximum braking ability of your motorcycle reliably and safely.

Or just buy a bike with ABS, remember you have it, and squeeze the lever as hard as you can when you need to make an emergency stop.

8: A Car Opened Its Door

The biggest gap in traffic was between a line of parked cars and a stationary line of active traffic. So you go scooting through it when, all of a sudden, Nathan-no-look swings his door wide open right in front of you.

How To Avoid It: Never, ever, ever, ever ride between an active traffic lane and parked cars. Not just because of the opening doors thing, but because pedestrians step out, cars pull out so they can see, and for a million other reasons. Just don’t do it. If you do, somehow, find yourself in a door-opening situation though, follow all the advice above and brake as hard as possible. Even if a collision is inevitable, shedding even a small fraction of your speed can really help.

Cyclists call the area next to parked cars, within a door's width “The Death Zone” for a reason.

9: It’s Slippery!

Stuff is coming out of the sky! That stuff is cold, wet and, surprise surprise, slippery. Listen to Douglas Adams and don’t panic.

How To Avoid It: Does your bike have decent tires on it or were you silly and decided that running track rubber on the road was a good idea? Hint: it’s not. So long as you’re running reasonable tires and those tires aren’t worn out, you’ll be surprised at how well a motorcycle does in wet or even snowy conditions. Just slow down and be as smooth as possible on the controls.

In the wet, stuff like manhole covers become super, extra slippery and you’ll need to watch out for oil and diesel on the road as well. Look for patches of rainbow and avoid those. If it hasn’t rained for a while, the first hour or so of rainfall is the most treacherous it lifts all the oils and whatnot out of the pavement, floating it on top. Treat yourself to a hot cup of coffee and wait for a solid downpour to wash all that junk away.

Also, beware of the limited visibility rain creates for other drivers and their general ineptitude car drivers don’t seem to understand that slippery conditions necessitate longer following distances and earlier braking.

Ron Haslam advocates keeping revs up in the wet. The thinking is that, should your rear spin up, you’ll be using a smaller amount of throttle opening, allowing you to regain traction much easier than if you’re riding at 30mph in 6th, at wide-open throttle.

10: The Most Common Bike Accident

According to the 1981 Hurt Report—the largest study ever conducted on motorcycle accident causation—alcohol is a factor in 50 percent of all bike wrecks.


Chronic Hero Syndrome

Chronic Hero Syndrome is an "affliction" of cleaner heroes where for them, every wrong within earshot must be righted, and everyone in need doit be helped, preferably by Our Hero themselves.

While certainly admirable, this may have a few negative side-effects on the hero and those around them. Such heroes could wear themselves out in their attempts to help everyone or become distraught and blame themselves for the one time that they're unable to save the day. Spending so much time and effort saving everyone else can also put a strain on the hero's personal or dating life. A particularly bad case of this may develop into a full-blown Martyr Without a Cause. Maybe they simply like being in the line of danger.

If they aren't smart about their heroism, and they have a tendency to intervene without getting the whole picture, then they're liable to just make things worse. Their predictable heroism also makes them particularly prone to manipulation by certain devious villains. Interestingly enough, as Don Quixote lampshades, this syndrome was noticed by Chivalric Romance writers and they devised a temporary cure: The Damsel Errant must simply ask the hero not to engage in any other adventure until he has finished hers.

This is extremely common in video games as a way to make the player deal with plot threads like Fetch Quests when they should have more important things on their minds. The characters are just too darn heroic to leave people to suffer, so time to go wander around in caves for a while. No matter their personal situation, they're always willing to stop and help.

Small Steps Heroes tend to suffer from this. A related disorder is Samaritan Syndrome, where the hero bemoans that their duties leave them no free time for their personal affairs.

Self-Care Epiphany is when they realize that they do need to take care of themselves and not put too much possibly unnecessary work to help others.

The exact opposites of this are Bystander Syndrome and True Neutral. Also contrast with Chronic Villainy and Changing of the Guard. If they get paid for this kind of work, it's We Help the Helpless. When it's because the victim is female, the diagnosis is The Dulcinea Effect. Someone with Chronic Hero Syndrome who travels from place to place is a Knight Errant. This type of hero never fails the "Leave Your Quest" Test. An inactive one will Jump at the Call.

For when the hero is this way mostly to people close to them, see A Friend in Need.

Contrast the decidedly unheroic Heroism Addict, who is the cause of the problems they solve, and only cares about appearing heroic. In real life, the term Hero Syndrome is also used for this kind of criminal.


Voir la vidéo: Escale en Bosnie,..Mostar


Commentaires:

  1. Godal

    Wow, mes bonbons !!!!

  2. Mikajinn

    Il y a quelque chose. Je saurai, je remercie pour l'information.

  3. Usk-Water

    Oui toi! Louer!

  4. Shreyas

    Qu'est-ce que tu essayes de dire?

  5. Flyn

    En effet ?



Écrire un message